10 entreprises championnes de la diversité : comment font-elles ?

10 entreprises championnes de la diversité : comment font-elles ? Crédit Photo : Angelina Bambina

Parmi les politiques de RSE, les mesures favorisant l’inclusion et la diversité ont le vent en poupe. Preuve en est : le site Capital, en collaboration avec l’Institut Statista, propose pour la première fois un palmarès des entreprises les plus engagées contre toute forme de discrimination. Décryptage.

Âgisme, racisme, homophobie, sexisme, validisme. Capital et l’Institut Statista ont publié une enquête sur la lutte contre les discriminations au travail. Réalisée auprès de 25 000 Français actifs, elle permet d’établir un palmarès des entreprises championnes de la diversité. Un top 10 général et une série de classements par secteurs d’activité dévoilent quelles sont les mesures RSE qui marchent vraiment et permettent davantage d’inclusion.

INCLUSION ET DIVERSITÉ, DES PILIERS DES POLITIQUES DE RSE

Le constat fait par Capital est optimiste : la lutte contre les discriminations fait déjà partie des priorités des DRH depuis plusieurs années. D’abord pour des raisons légales puisque de nombreuses lois existent pour protéger les femmes, les personnes handicapées et celles issues des minorités ethniques et sexuelles.

Pour les entreprises, il s’agit aussi de renvoyer une bonne image. De plus en plus sensibles aux questions sociétales, les salariés sont très vigilants aux politiques d’inclusion des recruteurs. Mais au-delà des simples apparences, les employeurs gagnent à lutter activement contre les discriminations. De nombreuses études prouvent que les entreprises en phase avec les évolutions sociétales et attentives au bien-être de leurs salariés sont plus performantes.

QUELLES ENTREPRISES SE DISTINGUENT TOUS SECTEURS CONFONDUS ?

En tête du palmarès, on retrouve des entreprises pharmaceutiques à la première et la seconde place occupées respectivement par Johnson & Johnson et Lilly. La médaille de bronze revient à la chaîne touristique Club Med. Sept entreprises viennent ensuite compléter le Top 10 :

  1. Johnson & Johnson (santé et pharmacie)
  2. Lilly (santé et pharmacie)
  3. Club Med (tourisme)
  4. Paprec (énergie et environnement)
  5. Microsoft (high-tech)
  6. Hermès (habillement et accessoires)
  7. Cité Marine (agroalimentaire)
  8. Transgourmet (commerce de gros)
  9. Essilor Luxottica (santé et pharmacie)
  10. Pimkie (habillement et accessoires)

QUELS SONT LES LEADERS PAR SECTEUR D’ACTIVITÉ ?

  • Assurance et assistance

Dans le domaine de l’assurance et de l’assistance, Harmonie Mutuelle, la MAIF et CNP Assurances sont en haut du classement. La première se démarque par ses efforts pour l’accueil de salariés malades chroniques ou handicapés. La MAIF, quant à elle, rafle la seconde place grâce à son réseau interne dédié aux salariées. Il leur permet d’échanger et de travailler avec la DRH pour améliorer la mixité.

  • Audit et Conseil 

Le palmarès pour l’Audit et le conseil sacre notamment les cabinets Mazars et EY tous deux devancés par PwC. L’entreprise caracole en tête du classement, entre autres, grâce à ses efforts d’inclusion. De 2020 à 2025, elle veut doubler le nombre de femmes associées et former la moitié de ses managers aux enjeux de l’inclusion.

  • Banque et services financiers

Pour ce qui est de la banque et des services financiers, le Crédit Agricole et la Banque de France occupent la deuxième et la troisième place du podium tandis que la Caisse des dépôts décroche la palme. Cet établissement public est parvenu à renforcer la mixité dans les activités marchés financiers et relation clientèle. On peut également noter le plan jeunesse innovant mis en œuvre par le Crédit Agricole. La banque accroît les embauches d’alternances et de stagiaires en recrutant davantage de profils issus de milieux modestes.

  • Énergie et environnement

Si on se penche sur l’énergie et l’environnement, GRDF remporte la médaille de bronze et Paprec occupe la première place. Cette société de recyclage est la championne du management multiculturel. En 2014, elle a adopté une charte de laïcité avec l’accord des syndicats. L’objectif : respecter les convictions de tous sans tolérer le prosélytisme.

  • High-Tech

Capital propose également un classement des entreprises du high-tech. Si Bouygues Telecom et Sage se démarquent, c’est Microsoft qui est en tête. Les initiatives que le géant américain a mises en place dans son siège français expliquent sans doute ce bon résultat. Conseil de la diversité et de l’inclusion, programmes et logiciels favorisant la diversité, les initiatives ne manquent pas pour valoriser les salariés quels que soient leurs profils et leurs origines.

  • Médico-social

Pour finir, un palmarès des entreprises du milieu médico-social a également été publié. Les Petits Chaperons rouges, spécialiste de la garde d’enfants, fait la course en tête avec son personnel très majoritairement féminin (97 %) et ses politiques d’ouverture des postes aux personnes handicapées. Sur le podium on retrouve la société de services à domicile O2 Care Service. Celle-ci se démarque par la création d’un fonds interne venant en aide aux victimes de violences conjugales, mais aussi par ses campagnes RH contre les risques du travail non déclaré.

Carenews