“15 à 20 ans” seront nécessaires pour restaurer Notre-Dame de Paris (recteur)

Christophe Ena / POOL / AFPLe recteur de Notre-Dame Patrick Chauvet (2ndR) assiste à une cérémonie dans le cadre du Jeudi Saint, dans la cathédrale Notre-Dame de Paris, le 1er avril 2021, près de deux ans après l’incendie qui a ravagé la cathédrale gothique

“Je peux vous garantir qu’il y a du travail à faire!”

La restauration de la cathédrale de Paris pourrait durer encore “15 ou 20 ans”, a affirmé vendredi le recteur de Notre-Dame. 

“Je peux vous garantir qu’il y a du travail à faire!”, a déclaré Patrick Chauvet lors d’un entretien avec l’Associated Press après les cérémonies du Vendredi saint, notamment la vénération de la “Couronne d’épines” dans l’église voisine de Saint-Germain l’Auxerrois.

Dans les jours qui ont suivi l’incendie du 15 avril 2019 qui a englouti le joyau gothique parisien, le président français Emmanuel Macron avait promis de rebâtir Notre-Dame de Paris d’ici cinq ans. Un délai très court et en-deçà des estimations émises par les professionnels.

Le projet de restauration en chêne massif de la charpente de la nef et du chœur de Notre-Dame a été validé par la Commission nationale du patrimoine et de l’architecture (CNPA), a annoncé vendredi dernier dans un communiqué l’établissement public chargé du chantier de la cathédrale de Paris.

Les études de conception détaillée vont pouvoir commencer, en vue de préparer les appels d’offre nécessaires au lancement des travaux de la charpente.

La Mairie de Paris s’apprête par ailleurs à reconfigurer le quartier de Notre-Dame. Le parvis, la crypte, les quais, les squares et les rues adjacentes, tout devrait être revu.