Air India punie d’une amende de 34 000 euros après qu’un passager a uriné sur une femme en plein vol

La compagnie a été sanctionnée pour avoir manqué à son devoir de maintien de la sécurité à bord de son appareil.

La compagnie indienne Air India a écopé d’une amende de 37 000 dollars (environ 34 000 euros) pour sa gestion d’une agression impliquant un cadre d’une banque américaine ivre, accusé d’avoir uriné sur une passagère, ont raconté vendredi 21 janvier des médias indiens. A bord d’un vol New York-New Delhi le 26 novembre, l’homme, actuellement emprisonné pour cette affaire et qui nie les faits, aurait uriné sur une femme de 72 ans assise en classe affaires, selon les médias, qui surnomment cette affaire le “pipigate”.

Le régulateur indien de l’aviation civile a sanctionné la compagnie d’une amende et a suspendu la licence du pilote pendant trois mois, pour avoir “manqué à son devoir” d’assurer la sécurité et la discipline dans l’appareil. Le banquier, un citoyen indien, avait été autorisé à partir sans encombre après l’atterrissage, sans recevoir de sanction dans l’immédiat.

La victime s’était alors plainte de la situation et, après que l’histoire eut été largement relayée par les médias, la police a fini par arrêter l’homme des semaines plus tard. La banque américaine Wells Fargo l’a ensuite licencié de son poste de vice-président de sa filiale indienne à cause de ces accusations “profondément dérangeantes”. Le directeur général d’Air India, Campbell Wilson, a été forcé de présenter des excuses face à de vives critiques.

France Info