AK-47 : Arme de destruction facile

Arme incontournable des conflits de la seconde moitié du XXe siècle, le AK-47, plus connu sous le nom de kalachnikov, rebat les cartes géopolitiques du monde. Patrick Boucheron invite l’historien Christian Müller à faire l’histoire de la kalachnikov.  Davantage que l’arme nucléaire, c’est la kalachnikov qui a représenté, dans la deuxième moitié du XXe siècle, l’évolution la plus déterminante de l’histoire de la guerre.

Contemporain des guérillas, de la guerre froide et de la décolonisation, ce fusil d’assaut soviétique, utilisable par n’importe qui, en est devenu le symbole, avant d’incarner l’arme des gangs, du terrorisme, des fusillades de masse et des États faillis.