Albi (81) : Une association donne des clés pour accueillir de jeunes migrants apprentis

L’association Alpha Protec, dont le siège est au Brit Hôtel, est agréée par le Département pour venir en aide aux jeunes migrants accueillis dans le cadre de l’ASE (Aide sociale à l’enfance). En deux ans d’existence, elle a convaincu une quinzaine de familles d’héberger des jeunes garçons ou filles âgés de 16 à 19 ans. Ce giron familial est essentiel pour apporter de l’humanité à ces jeunes qui ont quitté généralement un pays dévasté, ne leur offrant aucune perspective d’avenir. Car on ne quitte ni son pays ni les siens par plaisir.

L’association tiendra ce samedi 27 février une réunion d’information. En raison de la crise sanitaire qui impose un nombre maximum de 20 personnes à cette réunion, il est impératif de prendre contact au préalable avec l’association (1). Faites donc comme Jean-François : “Après le départ de mon fils qui travaille sur Perpignan, je me suis retrouvé seul dans une grande maison. Dans un premier temps, je pensais héberger un étudiant, mais ce n’était pas possible au regard de la crise sanitaire.

Alors, Jean-François a pris contact avec l’association dont il avait vu les coordonnées sur le bulletin municipal. “Ils se sont déplacés chez moi et m’ont très vite présenté Yamadou, qui est malien. Il fait un apprentissage en boulangerie au CFA de Cunac et travaille à la Panière à pain.

Yamadou est pris en charge par le CIO qui a mis en route UPE 2A, le dispositif scolaire pour jeunes arrivants. Yamadou est arrivé il y a deux ans, il suit des cours de français langue étrangère et passe trois semaines chez son employeur et une semaine au CFA. Il se lève à 4 heures et travaille de 5 heures à midi. Si son emploi du temps est chargé, il parvient néanmoins à partager régulièrement des repas avec son hébergeur qui perçoit des indemnités journalières.

(1) Prise de contact préalable à la réunion du samedi 27 février, de 10 heures à midi, salle du Quartz, tél. 06 23 23 02 68, alpha.protec81@gmail.com.

La Dépêche