Alix (Koh-Lanta, La Légende) : accusée de racisme envers Coumba et Namadia, elle prend une grande décision

En raison de ses inimitiés avec Coumba et son vote contre Namadia, Alix est accusée de racisme par les téléspectateurs de Koh-Lanta, La Légende. Des commentaires malveillants contre lesquels elle vient de prendre une mesure radicale.

Un retournement de situation auquel personne ne s’attendait a eu lieu lors du dernier numéro de Koh-Lanta. Alors qu’elle était grandement menacée avec sept votes contre elle, Alix a été sauvée par l’amulette d’immunité de Clémence. Une stratégie qui a coûté sa place à Namadia, pour lequel la compagne de Matthieu avait voté, ce qui lui a d’ailleurs été reproché. “J’ai voté contre Namadia uniquement parce qu’il avait déjà une voix contre lui (en arrivant dernier à l’épreuve d’immunité) et que j’étais en danger”, s’est expliquée l’aventurière après la diffusion de l’épisode. Mais pour certains, l’explication serait toute autre.

Sur les réseaux sociaux, certains fans du jeu animé par Denis Brogniart accusent Alix d’être raciste. C’est la raison pour laquelle, selon eux, elle aurait voté contre Namadia et connaîtrait de vives tensions avec Coumba et Jade. Des accusations contres lesquelles la belle blonde a pris une décision radicale.

Alix monte au créneau

Alix a toujours accepté la critique des téléspectateurs à son égard. Lorsque cela concerne ses stratégies ou son attitude sur le camp, elle est parfaitement apte à comprendre l’avis des internautes. En revanche ce qu’elle ne tolère pas, c’est de se voir prêter de fausses intentions. “Ce qui me dérange c’est que les gens pensent que je suis raciste sous prétexte que je vote Jade, Namadia et Coumba”, a déclaré la jeune femme, qui ne compte pas en rester là : “Ce sont ces messages qui me sortent par les yeux. Ces gens ne me connaissent pas dans la vraie vie et n’ont rien à faire. Je vais porter plainte et ils devront répondre de leurs actes.

Tout comme Alix, de plus en plus de candidats font le choix de porter plainte lorsqu’ils sont la cible de messages haineux ou de menaces de morts. Il y a quelques semaines, la production de Koh-Lanta a même obtenu d’un tribunal qu’un ancien candidat, responsable d’injures et de propos à caractère diffamatoires, soit condamné à 1 000 euros d’amende en cas de récidive. De quoi passer l’envie à certains de se montrer trop insultants sur les réseaux sociaux

Voici