Allemagne : Berlin enquête sur la mystérieuse dégradation de 70 œuvres d’art réalisée le même jour dans ses musées

Temps de lecture : < 1 minute

La culture berlinoise touchée au cœur. Des actes de vandalisme ont été perpétrés dans des musées réputés de la capitale allemande. Les faits remontent à début octobre mais la police n’a communiqué sur ces dégradations qu’aujourd’hui. Soixante-dix objets auraient été abîmés dont des sarcophages égyptiens, des sculptures en pierre et des peintures du XIXè siècle.

Des inconnus ont répandu une substance huileuse dans les musées pendant les heures d’ouverture. On ignore pour l’heure comment ils s’y sont pris. Leur motivation reste également inconnue. Y a-t-il un lien avec la date de commission des faits, le 3 octobre, jour de célébration de la réunification allemande ? Rien ne permet de l’affirmer pour l’instant.

L’hebdomadaire Die Zeit parle de l’attaque contre des œuvres d’art la plus importante depuis la fin de la dernière guerre mondiale. Sur Twitter, un journaliste allemand établit un lien avec les théories conspirationnistes d’un certain Attila Hildmann, figure de proue du mouvement “anti-coronavirus”. Celui-ci décrit en effet le musée de Pergame, sur l’île des musées comme le centre d’une scène sataniste mondiale.