Allemagne : La compagnie aérienne Lufthansa est la première au monde à renforcer son engagement contre toutes les formes de racisme, de xénophobie et d’antisémitisme

Le groupe Lufthansa a adopté la définition de travail de l’antisémitisme de l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste (IHRA).

Elle rejoint d’autres entreprises allemandes et le gouvernement fédéral allemand, en assumant un rôle de premier plan en dénonçant l’antisémitisme, la discrimination ainsi que toutes les manifestations de racisme. Le groupe Lufthansa est le premier groupe aérien au monde à adopter la définition.

Je parle avec conviction quand je dis: il n’y a pas de place pour l’antisémitisme, la discrimination et le racisme d’aucune sorte dans la société, ni dans le groupe Lufthansa », a déclaré Christina Foerster, membre du conseil d’administration du groupe Lufthansa, lors d’une cérémonie à Washington D.C. commémorant l’adoption de la définition, qui guide les pays et les entreprises à l’échelle mondiale.

Avec l’adoption de la définition de l’IHRA, le groupe Lufthansa renforce l’engagement mondial du groupe contre toutes les formes de comportement raciste, xénophobe et antisémite. « Pour s’opposer à l’antisémitisme, il est fondamental de comprendre ce qu’il est et comment il se manifeste, à la fois sous des formes manifestes et par des préjugés inconscients. La définition de l’IHRA reconnaît tout cela – c’est sa force distincte », a noté Foerster.

Cet événement important a réuni des responsables gouvernementaux des États-Unis, d’Allemagne et d’Israël ainsi que des dirigeants de la communauté juive américaine. Foerster a en outre annoncé la collaboration entre le groupe Lufthansa et l’American Jewish Committee pour développer de nouvelles formations de sensibilisation.

Air-Journal