Allemagne : Le ministère de l’Intérieur poursuit plus de 500 extrémistes de droite

Au moins 79 d’entre eux ont fui le pays, selon le ministère

Le ministère allemand de l’Intérieur a déclaré, lundi, que plus de 500 extrémistes de droite dans le pays étaient “recherchés par la justice”, y compris des personnes ayant commis des crimes violents.

En réponse à la question d’un député du parti d’opposition Die Linke, le ministère a précisé qu’au 31 mars, il poursuivait 568 extrémistes de droite.

Le ministère a ajouté que 145 des recherchés avaient commis des crimes violents et qu’au moins 79 d’entre eux avaient “fui hors du pays”.

Selon un rapport de 2021 publié par le service de renseignement local, il y a environ 33 900 extrémistes de droite en Allemagne, dont 13 500 sont “violents”.

Le rapport indique que le nombre d’extrémistes de droite a augmenté de 1,8% en 2021, par rapport à l’année précédente.​​​​

Ces dernières années, le racisme et la xénophobie ont enregistré une forte augmentation à travers le pays, alimentés par la propagande de groupes d’extrême droite, antisémites et antimusulmans, dont l’Alternative pour l’Allemagne (AFD), le plus grand parti d’opposition du pays.

*Traduit de l’arabe par Hend Abdessamad

Agence Anadolu