Allemagne : Le musée ethnographique de Berlin va restituer au Nigeria des “bronzes du Bénin” pillés durant l’époque coloniale

Ils étaient exposés depuis des décennies dans le musée ethnographique de Berlin. Des trésors culturels issus de pillages remontant à l’époque coloniale vont être restitués à leur pays d’origine. C’est le cas de “bronzes du Bénin”, des sculptures parmi les plus réputées de l’art africain qui retourneront au Nigeria l’an prochain.

“Nous voulons envoyer le signal que nous souhaitons contribuer à la compréhension et à la réconciliation, et aussi par respect pour l’autre partie, avec également des expositions dans le Forum Humboldt. Mais pour cela, il faut aussi comprendre ce qu’est une restitution substantielle” souligne Monika Grütters, secrétaire d’État à la Culture.

Ces plaques, avec leurs bustes et sculptures en laiton fabriquées entre le XVIe et le XVIIIe siècle, décoraient le palais royal du Royaume du Bénin, dans ce qui est aujourd’hui le sud-ouest du Nigeria.

Elles avaient été réparties dans plusieurs musées européens après le pillage du pays par les Britanniques à la fin du XIXe siècle. Le musée ethnographique de Berlin possède plus de 400 bronzes issus de l’ancien Royaume du Bénin. Les musées allemands devront d’ici au 15 juin publier une liste détaillée de l’ensemble des bronzes en leur possession. Une nouvelle réunion fin juin devra déterminer le calendrier des restitutions.