Allemagne : Les non-vaccinés ne seront bientôt plus “autorisés à entrer nulle part”

Pour contraindre les réfractaires aux vaccins, le gouvernement allemand envisage de mettre en place des mesures très sévères dès la rentrée.

En Allemagne, avec 52% de la population vaccinée, soit 40 millions de personnes, la vaccination contre le Covid-19 semble commencer à patiner. Alors le gouvernement envisage sérieusement de durcir les restrictions à l’encontre des personnes non-vaccinées, dès la mi-septembre. Selon le Bild, aller au restaurant, à l’hôtel, ou encore chez le coiffeur pourrait n’être autorisé que pour les personnes ayant reçu une vaccination complète. Le gouvernement allemand souhaitant que les personnes non-vaccinées “ne soient autorisées à entrer nulle part”.

Angela Merkel et son gouvernement souhaitent ainsi mettre la pression sur les non-vaccinés, alors que la situation sanitaire se dégrade dans de nombreux pays européens. Outre l’interdiction d’accéder à certains lieux pour les non-vaccinés, les tests devraient devenir payants dès cet automne, selon le journal Frankfurter Allgemeine Zeitung. Et “d’autres restrictions pourraient être nécessaires”.

Dimanche 25 juillet, Helge Braun, le chef de cabinet de la chancelière, avait déjà donné le ton en déclarant dans les colonnes du Bild am Sonntag que “les personnes vaccinées auront certainement plus de liberté que les personnes non-vaccinées”. Et d’ajouter :

Cela pourrait signifier qu’accéder à des endroits comme les restaurants, les cinémas et les stades ne serait plus possible, même pour les personnes non-vaccinées testées, car le risque est trop élevé.”

Capital