Allemagne : Un responsable politique des Verts berlinois encourage la violence contre le « racisme systémique » et appelle ses « frères et sœurs noirs à s’organiser pour ne plus dépendre de la police »

Jeff Kwasi Klein est un politicien du parti des Verts dans le district de Berlin-Mitte. ll est également membre du conseil d’administration du Conseil des migrations de Berlin. Il estime que le pillage est acceptable et souhaite que le sentiment de sécurité des Blancs soit brisé.

Lors d’un récent meeting en soutien au mouvement BLM, il appelé les Noirs à former des “communautés solides afin de ne plus avoir à appeler la police“. Kwasi Klein a fait l’éloge de la violence physique comme forme de protestation appropriée. Selon lui, les émeutes et les pillages constituent une résistance légitime face aux “institutions racistes”.

Dans un discours, visible sur Ies réseaux sociaux, l’homme politique s’est adressé à son auditoire en ces termes: “À ceux qui, en Allemagne, affirment que les manifestations sont délégitimées par les émeutes, je réponds sans équivoque : fermez-la !” […] “Vous ne comprenez pas du tout de quoi il s’agit en ce moment. Nos frères et sœurs se battent pour leur vie. Et il s’agit de la dignité et de la vie humaine de nos frères et sœurs. Et aucune valeur matérielle ne peut jamais l’emporter sur cela. Vous vous plaignez des émeutes et vous vous plaignez des pillages et vous ne comprenez pas qu’il s’agit d’une résistance organisée contre un système raciste qui n’écoute que lorsqu’il se sent menacé physiquement ou financièrement“. […]

Die Welt