Amou Haji, l’homme “le plus sale du monde” s’est éteint à l’âge de 94 ans

Un Iranien surnommé l’homme “le plus sale du monde” pour ne pas avoir pris de douche pendant des décennies est décédé à l’âge de 94 ans, a annoncé mardi un média officiel.

Amou Haji, qui ne s’est pas lavé pendant plus d’un demi-siècle, est mort dimanche dans le village de Dejgah, dans la province de Fars (sud), a rapporté l’agence Irna. Amou Haji ne s’était pas lavé depuis plus d’un demi-siècle par crainte de “tomber malade”.

L’homme vivait dans le désert et se nourrissait exclusivement de charognes comme des porcs-épics en décomposition et s’hydrate dans des flaques d’eau. Il fumait des crottes de chameau séchées dans une pipe.”

Les diagnostics médicaux ont révélé qu’il a développé une forte immunité.

Selon un responsable local cité par l’agence, il évitait de prendre un bain par crainte de “tomber malade”. Un court documentaire intitulé “L’étrange vie d’Amou Haji”, qui était célibataire, a été réalisé sur sa vie en 2013, d’après les médias locaux.

L'homme "le plus sale du monde" a vécu jusqu'à l'âge de 94 ans.

L’homme “le plus sale du monde” a vécu jusqu’à l’âge de 94 ans.

“Pour la première fois il y a quelques mois, des villageois l’avaient emmené aux toilettes pour se laver”, a souligné Irna.