Angers & Nîmes : Les antifas mis en déroute après avoir attaqué des militants nationalistes

Angers : une centaine d’antifas ont tenté d’attaquer le local des nationalistes. 20 militants suffiront à les empêcher d’entrer dans la rue et à les faire reculer. Refus de contact de la part des antifas. Fin des hostilités avec l’arrivée de la police. Angers est nationaliste !

Nîmes : Les antifas mis en déroute aux cris d'” Europe, Jeunesse, Révolution !