Arras (62) : L’association de Farid Saad Saoud récompense de jeunes migrants afghans et bengalais qui s’intègrent grâce au cricket

L’association Demain, qui gère l’épicerie solidaire, anime des ateliers d’insertion dans les quartiers ouest, a mis également en lumière les efforts d’un club qui mise sur l’intégration dans un sport peu pratiqué en Artois : le cricket.

Un chèque de 300 €, de quoi s’acheter quelques tenues indispensables, a été remis, mardi, par l’association Demain, à l’ASPTT Arras cricket club représentée par sa présidente Marie-Claude Lestavel et Louise Lestavel, membre également de l’équipe francilienne de Lisses qui vient d’être sélectionnée en équipe de France. L’association Demain entendait mettre en lumière ce sport et ce club créé fin 2017 à Arras.

De gauche à droite, Farid Saad Saoud, directeur de l’association Demain, Obaidallah, Louise et Marie-Claude Lestavel, Nicole Canlers, présidente de l’association Demain.

Ce sont les circonstances qui ont amené à la naissance de l’ASPTT Cricket. À savoir, la présence de jeunes migrants du Bangladesh, d’Afghanistan, à France Terre d’asile et au CADA d’Arras.

Ces jeunes se retrouvaient place du Riez pour pratiquer leur sport favori sous les fenêtres de riverains circonspects. La création du club, qui rassemble aujourd’hui une trentaine d’adhérents, a permis de réunir les pratiquants comme Obaidallah l’Afghan ou Arham, du Bangladesh, au stade Grimaldi sur une surface herbeuse ovale, le « pitch ». Ils s’entraînent là plusieurs fois par semaine. « Nous recherchons d’ailleurs des pratiquants. Si des gens sont intéressés, ils peuvent nous rejoindre. Nous recherchons aussi des filles pour créer une équipe féminine », souligne Marie-Claude Lestavel. […]

La Voix du Nord