Aubervilliers (93) : Nicolas Dupont-Aignan réagit à l’évacuation de 1.500 migrants d’un camp installé le long du canal Saint-Denis

Temps de lecture : < 1 minute

Il est 4 heures du matin ce mercredi 29 lorsque le camp de migrants basé à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) est évacué à la demande de la maire UDI, Karine Franclet.

1.500 hommes, femmes et enfants attendent des bus pour être conduits dans des gymnases d’Île-de-France. Une évacuation dans le calme dans un premier temps avant quelques tensions. Certains migrants tentent de résister. Sur place, des associations humanitaires dénoncent le manque de prise en charge des migrants.