Australie : Des médecins veulent remplacer certains “termes médicaux misogynes, afin de décoloniser le langage”

Des médecins australiens font actuellement pression pour que certaines parties du corps humain, comme la pomme d’Adam et le tendon d’Achille, qui ont, à l’origine, été nommées d’après “des hommes, des rois et des dieux“, soient rebaptisées.

“Je pense que nous devons faire le choix personnel de décoloniser notre langue pour que ces termes historiques disparaissent“, a déclaré le Dr Kristin Small, obstétricienne et gynécologue spécialisée du Queensland, lors d’un journal télévisé. […]

Kristin Small, qui est également professeur d’anatomie, inciterait ses étudiants à “éliminer progressivement du jargon médical les termes non pertinents et misogynes“.

On estime à plusieurs centaines le nombre d’éponymes figurant dans l’anatomie humaine, alors qu’un nombre relativement restreint – neuf au total, selon un dictionnaire en ligne – ont été nommés d’après des femmes.

Le Docteur mentionne par exemple plusieurs parties de l’appareil reproducteur féminin, comme les trompes de Fallope, la poche de Douglas et les glandes de Bartholin, qui portent toutes le nom d’anatomistes masculins.

Le Dr Nisha Khot, membre du conseil du Collège royal des obstétriciens et gynécologues d’Australie et de Nouvelle-Zélande, enseigne également aux étudiants en médecine, l’utilisation d’une terminologie alternative.

Nisha Khot estime que beaucoup de termes anciens finiront par devenir obsolètes.

Les jeunes internes sont pour la plupart désireux d’apprendre le vocabulaire le plus approprié et ils sont souvent choqués lorsqu’ils entendent l’origine de certains termes médicaux“, a-t-elle déclaré.

La pression pour le changement a peut-être débuté dans le domaine de la santé des femmes, mais la controverse s’est désormais répandue au sein de l’ensemble de la communauté médicale. Il est logique que les médecins, mais aussi les patients, utilisent des termes plus compréhensibles“. […]

Dailymail