Autriche : Faut-il déboulonner la statue de l’ancien maire de Vienne, populiste et antisémite ?

Temps de lecture : < 1 minute

Depuis le début de la semaine, une statue à Vienne en Autriche est au centre d’une polémique. Elle est à l’effigie de Karl Lueger. Cette personnalité politique de la fin du XIXe siècle est aujourd’hui controversée.

Les uns ne voient en lui que le maire influent de Vienne à la “Belle époque”. Les autres rappellent qu’il était aussi populiste et antisémite, qu’Adolf Hitler s’en est inspiré. Et pour eux, il faut donc déboulonner sa statue.

“Honte”

Le mot “Honte” a été inscrit sur le monument. Et pour éviter que cette inscription ne soit effacée, des artistes se relaient jour et nuit. Ils sont appuyés par des mouvements de gauche et des organisations juives, musulmanes et féministes.

« Sa place est dans les poubelles de l’histoire, pas dans l’espace public », explique Simon Nagy, jeune artiste à l’origine de la mobilisation anti-Karl Lueger.

« Karl Lueger était un modèle idéologique pour Hitler, y compris dans sa conception du rôle de la femme, vue simplement comme une mère de famille, soumise à son mari. C’est aussi contre ça qu’on s’insurge », ajoute Lena Flörl, militante des droits des femmes.

Sujet politiquement sensible

La classe politique est assez divisée sur la question.

Si les leaders des Verts et de la gauche radicale souhaitent un déboulonnage de cette statue, en revanche, les conservateurs et l’extrême droite s’y opposent fermement.

Quant aux sociaux-démocrates, ils évitent le sujet, hautement sensible.

D’après un récent sondage, seul un tiers des Autrichiens se disent favorables à ce qu’on enlève cette statue.

1 Commentaire

Les commentaires sont fermés.