Baud (56) : Le photographe François Lucazeau, prêt à exposer avant son voyage humanitaire au Togo

François Lucazeau, photographe au Studio Yann, à Baud (Morbihan), avait préparé un séjour humanitaire au Togo, mais celui-ci a été reporté en octobre. Il acheminera un container de médicaments, collectés par l’association Gaia.

François Lucazeau est co-trésorier de l’association Gaia (Groupement d’action et d’initiatives pour l’Afrique) de Saint-Barthélemy (Morbihan). Il se prépare pour un séjour humanitaire au Togo, qui permettra d’acheminer des médicaments. Thierry Anani, d’origine togolaise, médecin neurologue à Vannes, se charge d’assister l’équipe qui se rendra en Afrique. En attendant le départ, il expose au Quatro, à Baud (Morbihan).

Un appel pour des dons de médicaments a donné des résultats au-delà de leurs espérances : « En raison de l’annulation en février, le container rempli devait partir pour la Guinée-Bissau, mais il prendra finalement le chemin du Togo. »

Une expédition de plusieurs personnes

« Je serai accompagné de mon apprenti, Thomas Lukes et d’un membre de l’association. Ma compagne, Agnès, qui est infirmière, sera présente. Il est d’ailleurs prévu qu’elle travaille dans une clinique, près de Lomé, la capitale. Elle y assistera un chirurgien togolais. Pendant ce temps, nous rejoindrons les relais en place, pour voir si tout se passe bien », explique François Lucazeau.

C’est une véritable expédition : « En tout, notre équipe sera composée de six personnes. » À noter que ce sont les membres du voyage qui paient les frais. Ils ne sont pas payés par l’association.

Des conditions rigoureuses

Il est très difficile de savoir actuellement quelles seront les conditions sanitaires en octobre : « En février les frontières avaient été fermées en raison de la crise sanitaire. Le motif humanitaire n’était pas une raison valable pour se rendre au Togo. Les conditions d’accueil qui étaient strictes en février peuvent être assouplies, mais nous risquons d’avoir des tests probables à l’arrivée à Lomé et un confinement en attendant d’avoir le résultat. Le vaccin contre la fièvre jaune est également obligatoire. Au retour, nous ignorons ce qu’il faudra faire si le voyage a bien lieu. »

En effet, le pays n’est pas à l’abri de la contagion, même si la vaccination est bien en cours. « Sur place, nous aurons le véhicule de l’association qui est déjà là-bas. Il doit nous rendre service sur les pistes défoncées ou sur des routes bitumées, mais en mauvais état. »

L’exposition au Quatro, à Baud

Ce n’est pas la première fois que François Lucazeau se rend en Afrique. Il a déjà été chargé de faire un reportage sur les réalisations de l’association. Dans un premier temps, pour faire connaître le Togo et ses difficultés, François Lucazeau a préparé une exposition de photos : « Ce sont surtout des paysages pour voyager et faire rêver. »

Une projection est envisagée dans l’auditorium du Quatro, le 2 juillet à 20 h 30. « Bien évidemment, de nombreuses photos seront prises pour une suite possible. »

Jusqu’au 30 juillet 2021, mezzanine du Quatro, avenue Jean-Moulin, gratuit.

Ouest-France