Belgique : Bruges installe 24.000 QR codes dans son stade de foot pour dénoncer les comportements racistes via une application

Afin d’éradiquer le racisme dans son stade Jan Breydel, le Club Bruges a installé 24.000 QR codes pour que les spectateurs puissent dénoncer des comportements racistes et exclure leurs auteurs. Une application a été développée pour alerter des stadiers spécialement formés pour ce type d’intervention. « Si tu es raciste, tu ne fais pas partie de notre famille », prévient le club belge.

Le Club Bruges a fait un constat : « Le passé a montré que le changement de comportement par le biais de campagnes n’a pas d’effet (suffisant). Ça suffit. » Pour corriger ce problème, le deuxième de la saison régulière belge a décidé d’employer une nouvelle méthode. Le Club Bruges a développé une application qui permet de dénoncer un comportement raciste de la part d’un voisin de tribune.

Grâce à un QR code placé sur son siège (24.000 QR codes ont été installés dans l’enceinte Jan Breydel), l’observateur du délit peut avertir des stadiers dont la mission est de détecter les comportements racistes ou discriminatoires. Ces derniers ont été spécialement formés et seront reconnaissables à leur gilet noir.

« Un problème social omniprésent »

En cas de multiples signalements ou de vérifications des faits par les stadiers, les auteurs de comportements racistes seront sanctionnés d’une interdiction de stade d’au moins deux ans, selon le règlement intérieur.

Le Club Bruges explique sa démarche : « Le racisme est un problème social omniprésent. Donc aussi dans les stades de football, aussi au Club. Une minorité absolue des 28 000 fans qui soutiennent les Blauw-Zwart chaque semaine ruine les choses pour les autres. C’est pourquoi, en tant que club, nous allons encore plus loin. C’est comme ça qu’on le voit aussi : si tu es raciste, tu ne fais pas partie de notre famille, tu n’es pas avec nous. » Avant de conclure : « Pour un (stade) Jan Breydel où chacun peut se sentir chez lui. »

Ouest-France