Belgique : Des étudiants en architecture de Liège construisent un habitat pour Shiva, un migrant sri lankais

C’est un projet à la fois scolaire et solidaire. Des étudiants en architecture de l’Université de Liège ont rénové une caravane pour un migrant à Nandrin. Douche, toilettes, terrasse. Tout y est. Ces jeunes ont travaillé pendant dix jours pour offrir à cet homme un cadre de vie plus agréable. Le tout fait partie d’un atelier pratique pour leurs cours. Nous les avons rencontrés.

On scie, on fore, on calcule. Ces étudiants en architecture sont en train de construire une dépendance en bois pour cette caravane. C’est là qu’habite Shiva, un migrant d’origine sri lankaise. Avec ce projet, ces jeunes espèrent lui offrir un quotidien plus confortable. Avec une terrasse et même une salle de bain. Manon Legros, étudiante de 2e master en architecture à l’Uliège: “L’idée était, par rapport à la caravane, de pouvoir la mettre à l’abri au niveau de tout ce qui est intempéries, de la protéger, et de pouvoir offrir aussi un bloc sanitaire en dur. Ici, on l’a fait en bois. Il y a une douche et une toilette sèche. Ça permettait aussi de gagner un peu de place et donc de retirer la toilette qui était dans la caravane”.

Une structure déplaçable et réutilisable

Shiva a partagé ses envies avec les étudiants pour son lieu de vie. Ce partenariat servira à d’autres personnes sans abri, dans ce jardin à Nandrin ou ailleurs. La structure est en effet déplaçable et donc réutilisable. Elodie Hulsmans, hébergeuse de migrants et propriétaire du terrain: “Quand Shiva quittera cette caravane, ça pourra bénéficier à d’autres personnes parce qu’il y a toujours des personnes dans le besoin. L’idée c’est que, une fois que je ne serai plus en état de pouvoir accueillir ou que j’aurai fait mon temps, ce seront d’autres personnes qui pourront prendre le relais qui bénéficieront de la caravane et de toute l’enveloppe de la caravane qui va avec”.

Des matériaux peu coûteux et respectueux de l’environnement

Ces étudiants liégeois ont financé leur projet grâce à une récolte de dons. L’objectif: créer une structure peu couteuse et respectueuse de l’environnement. Thibaud Rodrigues, étudiant de 2e master en architecture à l’Uliège: “Ici, on est en train de mettre les ouvertures qui vont permettre de faire entrer la lumière dans le bloc sanitaire et d’offrir une vue sur le paysage. Il fallait que nos matériaux soient à coût relativement réduit, qu’ils soient facilement utilisables, avec les moyens d’exécution dont nous disposons”.

L’association “sortir du bois” a fourni la caravane. Comme Shiva, six autres personnes sans abri résident maintenant sur des terrains privés.

RTBF