Belgique : “Une zone de guerre”, les milliers de touristes du week-end laissent une montagne de déchets derrière eux sur les plages

Temps de lecture : 2 minutes

L’office de tourisme de la Flandre occidentale, le Westtoer, a compté samedi 125.000 touristes d’un jour à Côte et 200.000 dimanche.

Les Proper Strand Runners – également connus sous le nom de “Héros de la plage” – ont trouvé plus de 2.000 litres de déchets lors d’une opération de nettoyage samedi soir sur la seule plage d’Ostende. Les volontaires ont fait part de leur triste découverte sur les réseaux sociaux. “Aujourd’hui, c’était dramatique”, expliquent-ils. “C’est le spectacle le plus hallucinant que nous ayons vu en trois ans. C’était une zone de guerre”.

Les bénévoles des Proper Strand Runners nettoient la plage d’Ostende chaque soir et ont partagé des images de l’action d’hier soir, après une journée bien remplie au bord de la mer. “Nous sommes toujours occupés, mais nous avons déjà récolté 2.150 litres de déchets”, écrivent-ils. “C’était très chaotique. Beaucoup ont marché sur la plage à plusieurs reprises. Ça ressemblait à une zone de guerre, un manque de respect indescriptible.”

De l’espoir

Nous devions aussi demander aux gens d’arrêter, parce qu’ils étaient encore occupés sur la plage”, expliquent les volontaires. Ils ajoutent: “Colère, indifférence, défaite, incrédulité… Mais encore de l’espoir, car de l’aide a été spontanément apportée ici et là. Certains baigneurs avaient honte.

Les déchets étaient tellement nombreux qu’ils n’ont pas su tout nettoyer. “Nous ne pouvons pas dire que nous sommes arrivés au bout, mais la ligne de marée était notre but et elle était propre au coucher du soleil. Les services de la ville étaient là aussi. À demain. Double motivation. Ils ne vont pas nous abattre, même s’ils vont nous salir un peu”, déclarent les Proper Strand Runners. 

7 Sur 7 & RTL.be