Berlin : “C’est ma terre et tu es une invitée ici”, la police accusée de racisme après une arrestation mouvementée

La vidéo montre un policier ayant recours à un usage excessif de la force et tenant des propos racistes lors de l’arrestation d’un père de famille devant des enfants terrifiés.

La police allemande fait l’objet de vives critiques, après la diffusion d’une vidéo montrant un policier tenant des propos racistes et ayant recours à un usage excessif de la force lors de l’arrestation d’un père de famille devant ses enfants terrifiés.

La vidéo, partagée par un député sur les médias sociaux, montre deux officiers de police plaquant un homme au sol à son domicile à Berlin, tandis que ses enfants pleurent et que sa femme supplie les officiers de ne pas blesser son mari.

On peut entendre l’un des agents de police crier à la femme : “C’est ma terre et tu es une invitée ici”. Un peu plus en avant dans la vidéo, l’officier dit à la famille immigrée : “Vous êtes ici dans notre pays. Vous devez vous comporter conformément à nos lois”. Poursuivant ses menaces, l’officier dit également à la femme : “Taisez-vous, ne me touchez plus jamais. Ou je vous mets en prison”.

Partageant la vidéo sur Twitter, le député du Parti “La Gauche” (Die Linke), Ferat Kocak a dénoncé la conduite des fonctionnaires de police. “Racisme dans la police de Berlin #Policeproblem”, a-t-il écrit sur Twitter.

Le député du Parti “La Gauche” (Die Linke), Ferat Kocak

La police de Berlin ouvre une enquête

Dans un communiqué officiel, publié mardi, la police de Berlin a indiqué qu’une enquête avait été ouverte, vendredi dernier, concernant un agent soupçonné d’avoir proféré des insultes xénophobes. Selon le communiqué, des policiers sont intervenus dans l’appartement au petit matin du 9 septembre, dans le cadre d’un mandat d’arrêt à l’encontre de l’homme, accusé de bénéficier frauduleusement de prestations.

L’homme aurait résisté à l’arrestation et a ensuite été plaqué au sol et menotté par les agents. L’épouse du contrevenant a ensuite tenté de soustraire son mari à l’arrestation, mais elle a été bloquée par les policiers, indique le communiqué. L’homme et son épouse ont porté plainte contre les policiers pour usage excessif de la force et insultes xénophobes. Ils ont également remis des vidéos aux autorités comme éléments de preuve.

Le communiqué de la police de Berlin indique que la plainte du couple a été prise en charge par une unité de police sans lien avec l’arrestation. L’enquête est en cours, est-il ajouté.

Agence Anadolu