«Bonbon», l’auteur présumé de 34 viols en forêt de Sénart, nie toujours

Aïssa Z. est accusé d’une série de viols commis entre 1995 et 2001. Il n’a jamais reconnu les faits et a déposé plusieurs plaintes contre les magistrats. Il sera jugé par la cour d’assises de l’Essonne à partir du 14 septembre.

Temps de lecture : < 1 minute

Pour les enquêteurs et les victimes, il est le « violeur à la mobylette » ou encore le « violeur de la forêt de Sénart ». Pour ses proches, convaincus de son innocence, il reste « bb », son surnom pour « Bonbon », synonyme, selon eux, de la douceur qui le caractérise. Un portrait à 1000 lieues de l’homme qui va comparaître pour cinq semaines à partir du 14 septembre prochain devant la cour d’assises de l’Essonne à Evry-Courcouronnes.

Aïssa Z., chauffeur de bus de 45 ans, est poursuivi pour 34 des 49 viols et agressions sexuelles commis en forêt de Sénart entre 1995 et 2001.

La suite sur Le Parisien.

9 Commentaires

      • Tain Denis !

        Je ne le supporte plus et tu le ressors le Morandini ! ^^

        -Ou alors… (Blanc de 30 secondes) la vérité est-elle beaucoup plus sombre ?
        -Ou alors… (Blanc de 30 secondes) la vérité est-elle tout autre ?
        -Ou alors… (Blanc de 30 secondes) la vérité est-elle plus complexe ?

        Foutez ce gus en taule !
        C’est le Jean-Luc Lahaye du PAF…

  1. Sale gnoule de merde, je t’en ferais du tartare de tes “bonbons”, fils de chien pouilleux maghrébique.

Les commentaires sont fermés.