Bourgogne : Des aires d’autoroutes servaient à un trafic de migrants

Temps de lecture : < 1 minute

L’Office central pour la répression de l’immigration irrégulière annonce ce lundi 9 novembre le démantèlement d’un réseau qui acheminait des migrants vers la Grande Bretagne moyennant 3.000 euros chacun. Ils changeait de camions sur des aires d’autoroute en Bourgogne. […]

Ocriest

L’Ocriest, un service rattaché à la direction centrale de la police aux frontières (DCPAF), a pu établir que cette équipe, baptisée la Pierrefitte connexion par les enquêteurs, avait organisé l’essentiel de son activité criminelle depuis Pierrefitte-sur-Seine (Seine-Saint-Denis).  

Une organisation pyramidale

Le réseau, dont les membres étaient tous établis légalement en France, était organisé de façon “pyramidale” avec un chef irakien “installé régulièrement en France”, un “bras droit” de sa famille et des “passeurs chauffeurs” dont les véhicules étaient fournis “avec la complicité d’un garagiste pakistanais”, détaille Jean Arvieu.  

Au plus fort de l’activité, les chauffeurs passaient chaque soir dans le nord de Paris et en Seine-Saint-Denis pour prendre en charge des candidats au départ et les conduire à la nuit tombée sur les aires d’autoroutes de Bourgogne, avant de les aider à monter clandestinement dans des camions à destination de la Grande-Bretagne.  “Plus les chargements se font loin de la zone de contrôle, moins la vigilance des garde-frontières va être grande et moins la vigilance des chauffeurs de camion va être exacerbée”, souligne le commissaire. […]

France Bleu