Brunoy (91) : Jasm, lycéen arménien “obligé de fuir en France” depuis 2018, est menacé d’expulsion

Jasm, étudiant au lycée Talma de Brunoy, devra quitter le territoire français en septembre 2021. Arménien, un retour au pays mettrait la vie de sa famille et la sienne en danger.

Elève en terminal au lycée François Joseph Talma de Brunoy (Essonne), Jasm est un étudiant ordinaire. Comme les autres, il s’apprête à passer son baccalauréat. Comme les autres, il attend impatiemment la réponse à ses voeux sur Parcoursup.

Mais Jasm n’est pas un lycéen comme tout le monde. Arménien, il quitte son pays en septembre 2018 par crainte pour sa vie et celle de sa famille. Son oncle, subissant des pressions au sein de l’armée nationale, est découvert mort après avoir été enlevé et torturé en Azerbaïdjan. Un piège qui aurait été tendu par l’armée arménienne pour éviter que ce dernier ne raconte les mauvaises pratiques en son sein. « Ma mère était aussi menacée de lapidation par sa communauté religieuse après s’être convertie au christianisme », explique Jasm.

Plusieurs demandes d’asile refusées

Un contexte hautement dangereux qui les obligent à fuir en France. Scolarisé avec son petit frère, Jasm et sa famille font plusieurs demandes d’asile, à chaque fois refusées. Le 29 mars dernier, son Obligation de Quitter le Territoire Français (OQTF) est rétablie, avec un récépissé lui permettant de rester dans le pays jusqu’en septembre prochain.

Le lycéen devra donc arrêter ses études juste après le bac […]. Ce dernier a également des projets d’études avec en ligne de mire le métier d’avocat…

actu.fr