Cameroun : Creuseur de sable, un métier difficile et dangereux

Temps de lecture : < 1 minute

Sur le fleuve Sanaga, au Cameroun, les creuseurs de sable, munis de seaux, plongent dans les profondeurs pour y extraire du sable et le revendre. Un travail dangereux, qui a déjà coûté la vie à plusieurs dizaines de plongeurs, qui n’ont pas le choix de leur métier. Au Cameroun, le chômage culmine à plus de 30 %.

2 Commentaires

  1. Il y a aussi suceur de cactus, activité originale qui consiste à pomper l’eau des plantes grasses avec sa grosse bouche pour la recracher dans un seau, puis de revendre le mélange d’eau et de bave sur les marchés de Douala ou Yaoundé. Jean de Dieu Momo, ci-dessus, en est très friand.

Les commentaires sont fermés.