Cameroun : « Notre pays se développe plus vite que la France, avec peu de moyens financiers »

Temps de lecture : 2 minutes

Ministre délégué auprès du ministre de la Justice, dans un texte  publié ce dimanche 16 août 2020, Maître Jean de Dieu Momo fait une analyse comparative entre le développement en France et le Cameroun.

« En 350 ans, soit trois siècles et demi, la France a construit 20 656 km de routes diverses. En 2020 elle possède 9000 km de routes et 2500 km d’autoroutes. Le Cameroun en 60 ans seulement totalise 51 350 km de routes et donc 11000 km de routes bitumées, en comptant celles en cours de finition comme celle de Tibati. Actuellement 9000 km sont déjà livrés et fonctionnels. Faites-vous même le ratio. Pour faire Paris-Lille, soit 214km, il faut payer 2 2000 FCFA de péage en allez et retour. Soit 33euros », se réjouit Jean De Dieu Momo, dans une publication ce dimanche 16 août 2020.

Dans la foulée, il estime que l’on dénombre aussi plus de postes de péages routiers en France qu’au Cameroun. « Mais pour faire Yaoundé-Douala, soit 233 km, nous payons seulement 3000 FCFA de péage en allez (1500 FCFA) et retour (1500francs)! Soit moins de 5 euros, une différence de 19000 francs FCFA. En France les autoroutes sont construites par un partenariat public-privé et parfois même par des privés qui les exploitent pour 40 ou 50 ans en y installant des péages tous les 50 km. Au Cameroun toutes les routes sont construites par l’État, avec peu de moyens ».

5700 milliards de FCFA

Pour le soutien de l’homme lion à la présidentielle d’octobre 2018 au Cameroun, tout cet argumentaire vise à monter que le Cameroun  a un développement rapide que la France. « Les exemples que je prends ici peuvent se reporter à l’Italie ou l’Allemagne et conduisent à la conclusion logique que le Cameroun se développe plus vite que les pays occidentaux avec peu de moyens financiers », lance-t-il.

Ce ne sont pas les exemples pour soutenir sa thèse qui manquent, « par exemple le budget du Cameroun cette année est de 4400milliards de FCFA alors que celui de la Mairie de Paris est de 87,2 milliards d’euros soit plus de 5700 milliards de FCFA. (Pardon qui veut bien me calculer ça et me donner les chiffres exacts du budget de la ville de Paris? Je n’aimais pas trop les chiffres à l’école). Le budget d’une ville dépasse celui d’un pays! La conclusion logique et scientifique est que nous avons une meilleure (bonne) gouvernance que ces pays, malgré quelques détournements de deniers publics et la corruption qui sont le lot de tous les pays du monde et que nous combattons vigoureusement », conclut Jean de Dieu Momo.

Actu Cameroun

9 Commentaires

  1. Sacré Momo, pour avoir crapahuté 1 an sur les pistes dégueulasses de ton pays, avec “l’axe lourd” reliant Yaoundé à Douala comme unique route goudronnée comparable à la plus modeste de nos nationales, tu racontes vraiment de la merde. Ah oui, il y a aussi la route qui mène à Kribi, votre côte d’Azur locale, qui est potable. Il faut dire que c’est là que la plupart des élites archi corrompues à ton image passent leurs week-ends. Sacré Momo va.

  2. les “routes” ils les font avec le fric de la chine, surtout

    quand ils seront fouettés en public par des chinetoques pour aller creuser dans les mines on en reparlera, cet abrutipithèque ne voit meme pas que c’est la suite logique.

  3. Sacré Momo.
    Le fait qu’il y ait énormément de Momo dans la fonction publique et notamment territoriale n’est pas étranger (jeu de momo) au recul de la France en matière fécale de développement.

  4. Le réseau routier français regroupe près de 1 103 451 kilomètres de voies diverses (nationales, départementales et communales). Le réseau routier national comprend 20 656 kilomètres se répartissant en 11 618 km d’autoroutes (9 040 km d’autoroutes concédées et 2 578 km d’autoroutes non concédées) et 9 044 km de routes nationales.

    La plupart des routes nationales ayant été déclassées routes départementales, forcément il y en a moins.

    Ceci dit, à la vitesse à laquelle le réseau routier français se dégrade et mute en pistes à peine cyclables, les dires du Jean Momo risquent de se confirmer bientôt.

Les commentaires sont fermés.