Canada : Amir Haydarian, un dentiste de Toronto poursuivi pour de multiples agressions sexuelles sur mineurs, continue d’exercer

Temps de lecture : < 1 minute

Amir Haydarian, 54 ans, un dentiste de Toronto, fait face depuis le 26 juin 2020 à quatre chefs d’accusation de contacts sexuels avec des mineurs, quatre cas d’agression sexuelle, cinq cas de voies de fait et un chef d’accusation de menaces de mort. Un cinquième cas d’agression sexuelle a été ajouté le 21 juillet. Il a été remis en liberté en attendant que son cas soit présenté devant un juge.

Malgré tout, M. Haydarian, qui est innocent jusqu’à preuve du contraire, continue de travailler en tant que chirurgien dentiste dans un cabinet de la route Mount Pleasant à Toronto.

De plus, ses patients n’ont probablement aucune idée de ce qui se passe puisqu’il n’est pas tenu par la loi de divulguer la teneur des accusations – ou même le fait qu’il est accusé de quoi que ce soit.

À l’exception d’un avis sur le site Web de l’organisme provincial de réglementation dentaire, Haydarian n’est pas tenu d’afficher un avis, ni sur son site Web, ni dans son bureau. 

Il continue de prendre des rendez-vous à son cabinet, le Mount Pleasant Dental Centre. Il est d’ailleurs le propriétaire de l’immeuble où le cabinet est situé.

Radio Canada