“C’est terrible de me dire que je suis effrayant” : Les effets invisibles du racisme intériorisé

Sikou Niakate met en garde contre le racisme intériorisé, il brise le silence et parle des effets invisibles du racisme sur les personnes concernées. C’est d’ailleurs ce sujet qu’il a choisi d’aborder dans son prochain film.

Les hommes en particulier subissent des injonctions permanentes : “Ne marche pas trop vite, tu risques de faire peur”, “ne mets pas de jogging : c’est suspect sur toi”, “sois souriant”… La charge mentale d’être noir.e, c’est aussi devoir penser à toutes ces choses lorsqu’on est dans l’espace public.

Les Noirs doivent faire attention à leur manière de parler, de s’habiller, de marcher… Ils ont conscience en effet d’apparaître plus effrayants que d’autres, à cause des imaginaires racistes ancrés en chacun, ce qui limite leur utilisation de l’espace public. Un plaidoyer vibrant pour plus d’égalité.”