Cette ultradroite qui inquiète la police

Temps de lecture : < 1 minute

Suprémacistes blancs, survivalistes, adeptes des théories du complot ou du «grand remplacement»… Ils seraient, selon les renseignements, entre 1.000 et 1.500 individus susceptibles de passer à l’acte et de mener une action terroriste en France. 

La menace représentée par les groupes identitaires en France est prise très au sérieux par les forces de sécurité, qui redoutent autant les actions violentes concertées, dont plusieurs ont été déjouées dernièrement, que le passage à l’acte de loups solitaires.

Ils rêvent d’un Grand Soir de couleur brune. Ou d’une «Nouvelle Aurore», d’après le nom d’un groupuscule néonazi repéré dans les environs de Marseille. Surtout, ils fourbissent leurs armes pour déclencher une guerre civile raciale, et détruire un modèle républicain jugé incapable de défendre ses citoyens – comprendre les «Français blancs».

Fabien Badaroux, l’homme de 33 ans qui a été abattu par la police le 29 octobre à Avignon, après avoir menacé un automobiliste maghrébin avec un pistolet (non chargé), s’était revendiqué de la mouvance identitaire. Il faisait l’objet d’un suivi psychiatrique. Alors qu’il avait longtemps adhéré au Parti communiste, il portait ce jour-là un anorak bleu arborant le logo «Defend Europe», un slogan de Génération identitaire (GI), le courant d’extrême droite radicale le plus visible en France. De plus, de la documentation néonazie et célébrant l’idéologie des identitaires a été retrouvée à son domicile. […]

Libération

7 Commentaires

  1. Fabien Barbaroux, ex coco, n’avait pas une tête de blondin (je ne mettrai pas la photo pour ne pas nuire au site, voir google).
    Donc faire un article en le prenant comme exemple est dès le départ un grosse intox.
    ils sont marrants chez les farces de l’ordre, ils se font démonter la gueule tous les jours par les noix et les arbres (sous l’indifférence du pouvoir qui les a émasculé et désarmé), mais ils s’inquiètent du danger de l’ultramachin de droite.

    Ça me rappelle une règle de combat aérien qu’avait expliqué un as : quand vous avez verrouillé votre cible dans le viseur c’est la que vous êtes en danger car vous ne regardez plus dans vos six heures.

  2. Le plumitif de Libé n’a pas cherché, avant de pondre son articulet glaçant-le-sang-dans-les-veines, de se renseigner un peu plus sur ceux qui représentent un danger RÉEL? Tiens, à tout hasard, auprès de ses collègues de Charlie Hebdo, qui ne peuvent pas être soupçonnés d’affinités droitardes.

  3. Suprémacistes blancs: ben on est chez nous….

    Survivalistes: qui peut se démerder tout seul.

    Adeptes des théories du complot : l’histoire de l’humanité s’est construite sur des complots, demandez à César.

    Théories du grand remplacement: officialisé et promu quand ça vous chante et bien avancé,merci pour lui.

    Donc du coup quel est le problème ?????
    Par contre ça stigmatise et généralise sur le coup,pas comme avec les vrais dangereux…..

  4. et détruire un modèle républicain jugé incapable de défendre ses citoyens – comprendre les «Français blancs».

    J’apprends donc que pour être néo (pourquoi néo?) nazi, il faut vouloir que les autochtones du pays soient en sécurité…ça c’est un programme!
    Bon qu’il y ait des débiles, et c’est d’ailleurs ceux là qui sont épinglés ou mis en avant, je veux bien, mais il me semble que ceux se revendiquant NS ont des choses un peu plus intéressantes à proposer que “vivre en sécurité en République”….qui cela dit en passant est sa première prérogative. Effectivement, il est très défaillant dans ses attributions régaliennes et particulièrement intrusifs dans des domaines où il n’a rien à foutre.

    • On en apprend des choses avec Libération!
      Heureusement qu’ils sont là quand-même.
      Ça peut sauver des vies ça, à se méfier des croix celtiques, de plus en plus nombreuses sur la voie publique. Au point de rétrécir les trottoirs.
      Des rassemblements envahissant des quartiers entiers.
      Des communautés qui s’installent partout, qui imposent à tout le monde leur mode de vie à la croix celtique et à la roue solaire.
      Ne rigolez pas, je vous délivre le Message de Libération, ça ne peut pas être de la daube! 🙂

  5. Suprémacistes blancs: ben on est chez nous….

    Survivalistes: qui peut se démerder tout seul.

    Adeptes des théories du complot : l’histoire de l’humanité s’est construite sur des complots, demandez à César.

    Théories du grand remplacement: officialisé et promu quand ça vous chante et bien avancé,merci pour lui.

    Donc du coup quel est le problème ?????
    Par contre ça stigmatise et généralise sur le coup,pas comme avec les vrais dangereux…..

Les commentaires sont fermés.