Chine : la tribu des rats

Plus d’un million de Chinois vivent dans les sous-sols de la capitale chinoise, constituant ce que la presse chinoise a qualifié de « Tribu des rats ». A Pékin, les salaires sont bas et les loyers, qui ont suivi le rythme effréné de la croissance économique chinoise ces dernières années, ont explosé. Impossible pour de nombreux Chinois de se loger ailleurs que dans les sous-sols, une ville dans la ville, louée en temps de paix par l’Etat à des gestionnaires privés, devenus au fil des ans de véritables marchands de sommeil.

Addenda du même acabit, La Machine à explorer le temps (film, 1960).

Un scientifique met au point une machine qui lui permet de voyager dans le temps. Il traverse plusieurs millénaires et découvre le monde aux mains des Morlocks, monstres qui asservissent une population soumise et bucolique. 

L’explorateur spatio-temporel arrive dans un lointain futur et s’aperçoit que les êtres humains se sont divisés en deux espèces bien distinctes : les Morlocks, prédateurs carnivores et habitants du monde souterrain et les Eloïs, espèce touchante de par sa puérilité enfantine, incapable de pensées élaborées et … mets de choix pour les Morlocks qui les dévorent au coucher du soleil.