Chine : Premier recensement de population après l’abandon officiel de la politique de l’enfant unique

Temps de lecture : < 1 minute

Quelque sept millions d’agents recenseurs (des employés des administrations de quartiers et des volontaires) ont commencé en Chine​ leur porte-à-porte pour dénombrer les habitants : le recensement du pays le plus peuplé du monde doit permettre notamment de savoir si l’abandon de la politique « de l’enfant unique » a permis de relancer les naissances. […]

Cette gigantesque opération est menée tous les dix ans. Pour la première fois, les Chinois pourront transmettre leurs informations via une application mobile afin de simplifier le traitement des données. Le précédent recensement effectué en 2010 avait fait état d’une population de 1.339.724.852 personnes : l’augmentation depuis l’an 2000 (+5,83 %) avait été de plus de 73 millions d’habitants – soit davantage que la population de la France. […] Selon les estimations du gouvernement, le recensement devrait faire état d’une population de 1,42 milliard d’habitants (+5,99 % en dix ans). […]

Mais la Chine a décidé en 2015 d’autoriser tous les couples à avoir deux enfants, sur fond de vieillissement de la population et d’un manque croissant de mains-d’œuvre. Cette révolution ne s’est toutefois pas traduite par un baby-boom. Loin de là. Le taux de natalité l’an passé était même le plus faible depuis la fondation de la République populaire en 1949 : avec l’augmentation du coût de la vie, les couples rechignent à faire des enfants. […]

L’analyse des résultats devrait prendre deux ans. Un des principaux enjeux : déterminer si la fin de la politique « de l’enfant unique » a permis une augmentation significative de la population. La limitation des naissances a été lancée à la fin des années 1970 dans un contexte de forte croissance démographique — lorsque les familles nombreuses étaient la norme. […]

20 Minutes

3 Commentaires

Les commentaires sont fermés.