Cinéma : Hollywood et Tom Cruise lâchent les Golden Globes

Les Golden Globes sont-ils menacés de disparition ? La chaîne NBC a annoncé lundi qu’elle ne diffuserait pas l’an prochain la remise des récompenses. de son côté, l’acteur Tom Cruise a rendu ses trois prix.

Sean Penn présentait la 78e cérémonie des Golden Globes Awards à Beverly Hills, le 28 février dernier

La chaîne américaine NBC ne diffuserait pas l’an prochain la cérémonie de remise de ces récompenses des Golden Globes tandis que des stars comme Scarlett Johansson ou Tom Cruise critiquent vivement l’organisation pour son bilan en matière de diversité et de transparence.

Pourtant l’Association de la presse étrangère d’Hollywood (HFPA en anglais), un groupe d’environ 90 journalistes qui constituent le jury des Golden Globes, a annoncé la semaine dernière qu’elle avait adopté une série de réformes pour améliorer sa représentativité et tenter d’apaiser la polémique alimentée depuis des mois par des accusations de discrimination, de sexisme voire de corruption à l’encontre de certains membres.

Mais ces assurances n’ont pas convaincu l’industrie du divertissement et les reproches ont continué à pleuvoir ces derniers jours, jusqu’à la décision fatidique du diffuseur NBC. « Nous continuons à croire que la HFPA est déterminée à se réformer de manière significative. Cependant, un changement d’une telle ampleur demande du temps et du travail et nous avons la nette impression que la HFPA a besoin de temps pour faire cela correctement », a expliqué la chaîne dans un communiqué lundi.

« Par conséquent, NBC ne diffusera pas l’édition 2022 des Golden Globes », ajoute-t-elle, soulignant avoir « bon espoir de diffuser le spectacle en janvier 2023 » si les organisateurs mettent en œuvre les réformes.

« Questions sexistes et racistes »

Dans la foulée, plusieurs médias d’Hollywood indiquaient que Tom Cruise avait renvoyé à la HFPA ses trois Golden Globes en signe de protestation.

L’organisation a été à de multiples reprises critiquée pour le peu d’attention accordée aux artistes noirs ou issus de minorités, souvent snobés dans les palmarès des Golden Globes.

De son côté, l’actrice Scarlett Johansson a expliqué refuser de prendre part depuis des années à des conférences de presse de la HFPA en raison de « questions et remarques sexistes » qui « frisent le harcèlement sexuel ».

Jeudi, les membres de l’association ont majoritairement approuvé une série de mesures, parmi lesquelles une augmentation de leur effectif de 50 % dans les 18 prochains mois, avec notamment le recrutement de journalistes noirs, ainsi que la réforme du système opaque régissant les admissions.

L’Est éclair