Cinéma : mort de Moussa Théophile Sowié, le facteur des «Visiteurs»

L’acteur burkinabé Moussa Théophile Sowié est décédé le 7 avril dernier

Il était l’impayable facteur du film «Les Visiteurs 1 et 2», de Jean-Marie Poiré. Le «Sarrazin» que Christan Clavier et Jean Réno mettent en déroute avant de saccager sa voiture jaune de la Poste.

Là, ne se résumaient pas le talent et la carrière d’acteur de Moussa Théophile Sowié. Originaire du Burkina, il avait été lauréat du prix Radio-France d’écriture théâtrale alors qu’il était étudiant à Ouagadougou. Passé à la scène, il avait joué dans de nombreuses pièces et plusieurs films tant en France qu’au Burkina Faso et mené également une carrière de griot. Ses liens d’amitié avec la regrettée Geneviève Bou l’avaient amené à séjourner souvent à Valady où il s’était impliqué activement dans l’association Valady-Korgnégane et où il comptait de nombreux amis. Tous sont très tristes aujourd’hui d’apprendre la disparition du populaire, souriant et si généreux Moussa. Selon son vœu, il va aller reposer sous les manguiers et les baobabs de son village natal de Bérégadougou.

Rachid Benarab, Centre Presse Aveyron