Cinéma : ‘Shadow Game’, un film coup de poing sur les jeunes migrants

C’est un film coup de poing réalisé par deux réalisatrices néerlandaises sur les routes d’Europe, et notamment aux frontières. Elles ont suivi pendant des mois les jeunes migrants mineurs qui, chassés par la guerre ou la pauvreté, cherchent à rejoindre l’Europe par tous les moyens, souvent au péril de leur vie…

Le film vient de gagner le Prix du meilleur documentaire au Festival International du Film sur les Droits Humains (FIFDH) de Genève qui vient de s’achever.

Nous avons commencé à travailler sur le film en rencontrant beaucoup de jeunes, d’enfants sur les routes. Nous avons beaucoup entendu le terme “le jeu”, “nous allons faire le jeu… mon prochain jeu sera bientôt prêt”. Nous nous sommes demandés de quoi ils parlaient ? Et nous avons découvert qu’ils utilisent ce terme pour décrire ce passage illégal des frontières. En quelque sorte, c’est un jeu, vous pouvez gagner ou perdre. Je pense que ça les aide aussi, mais c’est un jeu très dangereux bien sûr.”

Syrie, Darfour, Afghanistan, ces enfants et ces adolescents ont quitté leurs familles et leur pays pour chercher un futur meilleur, mais la politique migratoire européenne ne leur permet de passer les frontières légalement. Les réalisatrices nous font pénétrer dans leur intimité, avec parfois des images tournées par les jeunes eux-mêmes, avec leur téléphone portable.

Mais aux frontières, le jeu s’arrêtent souvent, arrêter par la police, et ils finissent dans des camps où ils peuvent attendre indéfiniment…

Nous étions parfois vraiment désespérées de voir la mauvaise situation dans laquelle ils se trouvaient, mais nous avions de l’amour pour eux. Nous partageons vraiment leur jeunesse, c’est tellement universel, ils sont si talentueux, ils espèrent un meilleur avenir pour eux-mêmes et ils sont d’une certaine manière naïfs, bien sûr, parce qu’ils ont toutes ces attentes sur l’Europe, et qui ne se seront probablement pas réalisées”.