Cinéma : “The Northman”, une histoire de trahison, de vengeance et de loyauté chez les Vikings

Après The Witch et The Lighthouse, le réalisateur américain délaisse un peu l’horreur qui lui avait permis de se faire connaître. Mais son goût pour les images marquantes est intact, si l’on se fie à l’impressionnante bande-annonce qui a été dévoilée. Comme un cadeau de Noël en avance pour les amateurs de cinéma épique et brutal.

L’action se déroule en Islande, au Xe siècle : après des années de guerre, un roi viking revient sur ses terres et y retrouve sa femme, Gudrun, et son fils, Amleth, à qui il promet un destin guerrier grandiose. Un jour, le frère du roi, Fjölnir, assassine ce dernier sous les yeux de son garçon. Amleth s’enfuit dans l’espoir de venger son père et de délivrer sa mère, restée au royaume désormais aux mains du régicide.

La bande-annonce dévoilée aujourd’hui nous plonge dans une époque sombre, un territoire gris, menaçant, où légendes de la forêt côtoient croyances occultes : une prophétie tragique se met en place lorsque le héros revient dans son royaume, à la manière d’un Ulysse de retour auprès des siens. Adaptant la légende scandinave d’Amleth, reprise par Shakespeare dans sa tragédie Hamlet, Robert Eggers façonne un conte noir dans lequel il est question de vengeance et de loyauté envers sa famille.

Un casting impressionnant

Avec un casting qui réunit aussi bien des habitués de son univers (Willem DafoeAnya Taylor-JoyKate Dickie) que des petits nouveaux (Nicole KidmanAlexander SkarsgardEthan Hawke et même Björk), le cinéaste compose une histoire de vengeance dans l’Islande du Xème siècle. Et le résultat s’annonce aussi barbare que sublime.

Pour jouer le couple royal, le cinéaste a choisi Ethan Hawke et Nicole Kidman dont les visages, rude pour lui et glaçant pour elle, traduisent à la perfection l’atmosphère nordique des terres vikings. À leurs côtés, on découvre Björk, qui revient pour la première fois au cinéma après Drawing Restraint 9 (2005) et surtout son expérience traumatisante dans Dancer in the dark de Lars von Trier, en 2000. Elle y interprète une oracle terrifiante, qui transmet au jeune héros le destin qui l’attend.

Ayant fui sa terre en jurant d’y retourner, le jeune Amleth rencontre une esclave, jouée par Anya Taylor-Joy, qui accepte de le suivre dans son projet de vengeance. Alexander Skarsgard, que l’on peut voir couvert de sueur et de sang dans des combats qui s’annoncent grandioses, campe le héros une fois celui-ci devenu adulte.

The Northma, co-écrit avec le poète islandais Sjón, sortira dans les cinémas français le 18 mai 2022.