Comment Bercy a tenté d’accéder à nos données bancaires

L’information date d’un an, mais elle a été révélée il y a quelques jours seulement par le site Next INpact. La Direction générale des finances publiques du ministère de l’Économie et des Finances (DGFip) a tenté d’obtenir un accès direct et permanent à toutes les opérations réalisées sur l’ensemble des comptes bancaires ouverts en France : virements, dépôts, chèques émis ou encaissés, sur des années, jusqu’à dix ans après la clôture du compte. La totale !

Évidemment attentatoire aux libertés publiques, cette demande a été faite sans que le Parlement en ait discuté, dans une grande opacité. Il s’agissait de faire évoluer, sur le plan technique, le fichier des comptes bancaires et assimilés (Ficoba). Créé en 1971, informatisé en 1982, mis à jour en 2002, le Ficoba liste tous les comptes b…

Le Point