Covid-19 en Israël: une campagne de vaccination express menacée par une rupture de stocks

Avec plus d’un million de vaccinations en moins de deux semaines grâce à l’efficacité de son système de dispensaires affiliés aux caisses d’assurance maladie, Israël arrive en tête au niveau mondial. Les Israéliens se sont précipités même pendant le shabbat pour se faire vacciner. 

Près de 45% des plus de 60 ans en Israël ont reçu la première dose du vaccin et devraient recevoir le rappel d’ici la fin du mois de janvier. Mais dès le milieu de cette semaine, il n’y aura plus assez de stocks pour vacciner le reste de la population.

Les dirigeants israéliens redoublent d’efforts auprès des compagnies pour obtenir de nouvelles doses. Mais en attendant, le nombre de nouvelles contaminations est à la hausse. Un nouveau record pour cette troisième vague a été franchi ce week-end avec plus 6 000 nouveaux cas.

Le Premier ministre Benyamin Netanyahu veut réunir le cabinet pour faire adopter une série de mesures de confinement plus sévères, notamment la fermeture de toutes les écoles. Mais il risque de se heurter à une forte opposition au sein même de son propre gouvernement, notamment de la part de Benny Gantz, le chef de file du parti Bleu Blanc qui, en pleine crise politique, entend jouer ses derniers atouts.

► À lire aussi : Un million d’Israéliens ont déjà reçu une dose de vaccin contre le Covid-19 

C’est donc une véritable course contre la montre qui est engagée. La campagne de vaccination d’un côté, et de l’autre le Covid-19 qui ne cesse de gagner du terrain.

Source: RFI