Covid-19 : Que respirons-nous sous nos masques jetables ?

Temps de lecture : 3 minutes

Le port du masque chirurgical, en fibres plastiques, nous protège du coronavirus… Mais est-il anodin pour la santé ? À moyen terme, la question se pose. Car il est quasiment impossible de savoir ce que contiennent exactement les masques made in China vendus à bas prix.

Depuis plusieurs mois, après que la pénurie a heureusement tourné court, ils sont devenus des incontournables de nos quotidiens. Mais que sait-on au juste de la composition de ces masques que nous posons tout contre nos nez et nos bouches, des journées durant, que nous soyons adultes ou enfants âgés de 6 ans et plus ?

La question s’est récemment posée pour des masques lavables en coton de la marque de sous-vêtements Dim. Distribués à la rentrée de septembre aux enseignants par l’Éducation nationale, ils ont finalement été suspendus, une enquête du site Reporterre ayant révélé qu’ils étaient traités à la zéolite d’argent et de cuivre, particules toxiques pour la santé et l’environnement.

Quant aux masques jetables, dits chirurgicaux, au consommateur de se débrouiller avec ce qu’il peut trouver comme informations, autrement dit… pas grand-chose. Et pour cause, « les contraintes réglementaires applicables aux dispositifs médicaux n’exigent pas d’indiquer la composition sur l’étiquetage », explique l’Agence nationale de sécurité du médicament.

Résultat, beaucoup d’entre nous les croient en papier, alors qu’ils sont composés de fibres plastiques et contiennent, pour la plupart d’entre eux, du polypropylène (PP), un thermoplastique très répandu servant à fabriquer les bouchons de bouteille ou les pare-chocs de voiture, et dans certains modèles, du polyuréthane (PUR) et/ou du polyacrylonitrile (PAN). […]

Télérama

Le masque est devenu une nouvelle norme obligatoire dans tous les espaces publics, de votre porte de paliers jusqu’au fond des forêts ou aux sommets des montagnes. Toutes personnes qui ne respecteraient pas cette règle est menacée d’une amende de 135€ et jusqu’à 6 mois de prison ferme.

Le masque est présenté comme la solution pour freiner l’évolution du Covid19 au sein de la population. On constate cependant, que les pays, comme la France et l’Espagne qui imposent le plus le port du masque à ses populations sont aussi les pays qui présentent le plus de cas contaminés.

Ce film présente un montage de témoignages réels de médecins, infectiologues, chercheurs voire ministres, qui expliquent pourquoi le masque en extérieur est une solution inutile, insensée et dangereuse pour votre santé.

Les personnes qui vous imposent le masque savent pertinemment que le masque en extérieur utilisé par le grand public n’est pas efficace et est dangereux pour ceux qui le porte puisqu’il accentue la contamination.

Les contre-indications du port du masque sont nombreuses surtout quand celui-ci est porté 8 à 10 heures par jour par ceux qui le porte.

Face à temps d’évidence et aux conséquences sur nos santés, il est dans notre devoir de citoyen d’arrêter cette folie destructrice et de demander réparation auprès de ceux responsable de cette aberration.

À ce jour, en France, le masque est imposé aux enfants à partir de 6 ans dans les écoles. Devons nous attendre qu’il soit obligatoire pour les enfants dès 2 ans comme dans certains pays pour réagir ?

Le film présente une trentaine d’extraits de reportages ou de vidéos suivants de docteurs renommés :

  • Dr Louis FOUCHÉ, anesthésiste réanimateur Morandini Live ! sur CNEWS
  • Dr Eric CAUMES, infectiologue, sur RMC avec Jean-Jacques BOURDIN
  • Dr Martin BLACHIER, infectiologue, sur CNEWS
  • Dr Aleandra HENRION-CAUDE, généticienne, sur TVL
  • Dr Pascal TROTTA, Médecin radiologue homéopathe, sur la chaine Nutritional de Docteur TROTTA
  • Dr Didier PITTET, infectiologue, sur la Chaine du HUG de Genève
  • Dr Philippe PAROLA, Médecin Pathologie infectieuse et tropicale, sur la Chaine Youtube de l’IHU de Marseille,
  • Dr Jean-François TOUSSAINT, Médecin cardiologue, sur RFI
  • Dr Christian PERRONNE, infectiologue, sur Sud Radio
  • Dr Violaine GUÉRIN, immunologiste, sur LCI
  • Dr Jean-Michel CONSTANTIN, Chef de service anesthésie-réanimation, sur RMC STORY
  • Dr Didier RAOULT, infectiologue, sur CNEWS
  • Dr Jean-Luc GALA, infectiologue, sur LN24
  • Dr Nicole DELÉPINE, pédiatra cancérologue, sur RT FRANCE
  • Dr Bruno MEGARBANE, chef de service réanimation, sur CNEWS
  • Dr Patrick BELLIER, pneumologue sur CNEWS
  • Dr Denis RANCOURT, médecin chercheur, sur la Chaine YouTube de Jérémy Mercier
  • Dr Jimmy MOHAMED, médecin chroniqueur sur Europe 1
  • Dr Martine WONNER, médecin psychiatre
  • Dr Olivier VÉRAN, médecin neurologue et Ministre de la santé, sur AFP
  • Dr Pascal SACRÉ, médecin anesthésiste réanimateur sur Initiative Citoyenne
  • Dr Jérôme MARTY, médecin généraliste, sur RMC STORY
  • Dr Olivier DE SOYRES, médecin réanimateur, sur CNEWS
  • Dr Eve ENGERER, médecin généraliste, sur France 3
  • Dr Agnès BUZYN, médecin hématologue et Ministre de la santé
  • Dr Laurent TOUBIANA, médecin chercheur et directeur de IRSAN,, sur CNEWS
  • Dr Édouard BROUSSALIAN, médecin homéopathe, sur la chaine MON DOCTEUR d’Ema Krusi
  • Dr Stéphane GAYET, infectiologue, sur Sud Radio
  • Dr Pierre-Henri GOUYON, médecin biologiste, dans l’émission La Quotidienne de gauche de Pierre Jacquemain et Pablo Pilaud-vivien
  • Dr anonyme, médecin chirurgien

13 Commentaires

  1. Les masques FFP2 utilisés dans le bâtiment sont efficaces et construits pour respirer. Seulement voilà, c’est cher, très cher même, rapporté à ce que c’est. Escroquerie quand tu nous tiens…..

  2. Pour moi, le port du masque (jetable ou en tissu) 2 heures d’affilée (quand je devais prendre les transports pour aller travailler) a les mêmes effets qu’un gros rhume : mauvaise haleine, maux de tête, vision troublée, impression d’étouffer, difficultés à me concentrer et diminution des facultés intellectuelles. Et en plus, des effets du “rhume”, aggravation de l’acné. De là à dire que ça rend moche et con…

  3. Non content d’être un foyer de germes c’est bourré de saletés chimiques, à l’efficacité quasi nulle en plus.

    C’est certainement aussi une des raisons en plus des maladies saisonnières , de tout ces gens malades,même si il n’y en a pas plus que la normale en cette période.

    Il faut effrayer le troupeau qui se rend lui même malade.

    « Les inconvénients probables de l’utilisation du masque par des personnes en bonne santé dans le grand public comprennent :

    • potentiel accru de risque d’auto-contamination en raison de la manipulation d’un masque facial et du contact ultérieur avec les yeux avec des mains contaminées.

    • une auto-contamination potentielle qui peut survenir si les masques non médicaux ne sont pas changés lorsqu’ils sont mouillés ou sales. Cela peut créer des conditions favorables à l’amplification des micro-organismes.

    • maux de tête potentiels et / ou difficultés respiratoires, selon le type de masque utilisé

    • développement potentiel de lésions cutanées du visage, de dermatite irritante ou d’aggravation de l’acné, en cas d’utilisation fréquente pendant de longues heures.

    • difficulté à communiquer clairement.

    • inconfort potentiel.

    • problèmes de gestion des déchets ; élimination incorrecte des masques entraînant une augmentation des déchets dans les lieux publics, risque de contamination des nettoyeurs de rue et danger pour l’environnement.

    • difficulté à communiquer pour les personnes sourdes qui se fient à la lecture labiale.

    • désavantages ou difficulté à les porter, en particulier pour les enfants,

    les personnes ayant des troubles du développement, les personnes

    souffrant de maladie mentale, les personnes âgées souffrant de troubles

    cognitifs.

    • danger de le porter pour les personnes souffrant d’asthme ou de problèmes respiratoires ou respiratoires chroniques,

    celles qui ont subi un traumatisme facial ou une chirurgie buccale

    maxillo-faciale récente, et ceux qui vivent dans des environnements

    chauds et humides.

    • … »

    Maintenant réfléchissez au budget masques jetables d’une famille avec 2 enfants. A 95 centimes d’euros le masque, il est estimé à plus de 220 euros par mois.

    Pensez-vous que des gens modestes qui ont perdu leur emploi avec le

    Covid-19 vont faire passer leurs derniers deniers dans des masques. Bien

    sûr que non.

    En revanche, par crainte de l’amende ou par peur du Covid-19, ils vont porter un masque souillé, périmé, dangereux et

    qu’ils auraient dû jeter depuis longtemps. Et s’il s’agit de masques en

    tissu, discutez avec les gens et constatez que le lavage de ce dernier

    n’est pas effectué ou de façon insuffisante.

    Bref,

    un peu à la façon des médicaments dont nous ignorons les effets

    secondaires indiqués dans la notice sous prétexte de faire confiance à

    des praticiens désinformés voire achetés, nous portons des masques par pur dogmatisme et cela peut avoir de graves conséquences à long terme. Car on ne peut comparer des chirurgiens qui restent relativement statiques dans l’air conditionné d’un bloc opératoire à des gens qui déambulent activement, parfois à l’extérieur par plus de 30°C. Les effets secondaires des masques sont alors incomparables.

    https://docs.google.com/document/u/0/d/1tfe8RtIdZ_ntV9CmZ1e5w1jwDA9X7l7H3k2_M-GnMLQ/mobilebasic#heading=h.wfugvzsynqxw

    https://www.youtube.com/watch?v=ta6Z07A9-Ak

    • On commence à en voir partout parterre, sur les parkings, dans les buissons et les haies…niveau écologie, là on est bien.

    • Le masque de Numéro qui est obligé d’en porter un en classe depuis 10 jours est humide en fin de journée, alors qu’il le change à la mi- journée. Alors souvent, il le baisse parce qu’il en a marre et je constate que l’instit n’a pas l’air d’insister sur le sujet.
      Et ce qui me fout encore le plus en l’air c’est l’argument ultime quand on parle du masque pour les enfants “ce n’est pas grave, ils s’adaptent bien” ou comment se rassurer.

    • On commence à en voir partout parterre, sur les parkings, dans les buissons et les haies…niveau écologie, là on est bien.

Les commentaires sont fermés.