Décapitation d’un médecin irlandais dans son hôtel : Un Guinéen arrêté

A Saly Niakh Niakhal, le corps sans vie d’un homme de nationalité Irlandaise a été découvert dans sa chambre. La victime était ligotée des poings et des pieds, la tête avait été jetée sous son lit. A l’exception de son téléphone portable, aucun objet de valeur ne semble avoir été emporté.

Le défunt, rapporte Libération, Jean Willian Deijmann, était un médecin à la retraite. Pour rappel, son corps décapité a été découvert dans sa chambre le 18 juin dernier.

La police a arrêté L. Sarr, le vigile des lieux et l’a placé sous mandat de dépôt puis libéré faute de preuves. Devant les limiers, le vigile a avoué qu’il était l’amant de l’Irlandais de 60 ans. Le vigile a soutenu qu’il entretenait des rapports sexuels avec le défunt. Ce, jusqu’en 2018, année à laquelle il a décidé de mettre un terme à cette relation contre nature.

Après la libération du vigile L. Sarr, un Guinéen et un Gambien ont été arrêtés. Mais, le Gambien, élevé depuis sa tendre enfance par l’Irlandais, a été finalement libéré. Le Guinéen en revanche a été incarcéré.

Senenews