Demandes d’asile: ils sont malades et pourtant renvoyés

Les rapatriements forcés continuent de toucher des migrants souffrant de lourds problèmes de santé.

Des manifestants protestaient déjà au sujet de ces vols de rapatriements à Genève le 24 février dernier.

La controverse n’est pas prête à s’éteindre: malgré leurs problèmes de santé, des requérants d’asile déboutés continuent d’être renvoyés de force, par avion, parce qu’ils refusent de quitter la Suisse volontairement. Les politiciens en débattent depuis plus de dix ans. Dans le canton de Vaud, par exemple, le Grand Conseil vient d’approuver en partie une motion qui vise à surseoir aux renvois forcés lors d’antécédents médicaux.

…[…].

ARCINFO