Depuis un an, avec les amendes pour non-respect des «mesures sanitaires», l’Etat a verbalisé la population pour au moins 297 millions d’euros

2,2 millions, c’est le nombre d’amendes qu’ont dressé les autorités pour «non-respect des mesures sanitaires» depuis mars 2020

Rien que durant le week-end de Pâques, 10.500 verbalisations ont été dressées, et 103.000 contrôles réalisés […]. Le montant de cette amende, pour «non-respect des mesures sanitaires» est fixé à 135 euros. En cas de récidive dans les quinze jours, il passe à 200 euros et, après trois infractions dans le mois, «le délit est punissable d’une peine de prison de 6 mois et d’une amende de 3750€». «Deux peines complémentaires peuvent s’ajouter à ces condamnations : le travail d’intérêt général et la suspension du permis de conduire pour une durée de 3 ans maximum», peut-on lire sur le site service public.fr.

[…] l’État est donc en position de récupérer au moins 297 millions d’euros. Une somme destinée à s’élever, puisque l’exécutif a demandé le renforcement des contrôles…

Le Figaro