Des publicités demandant de faire moins d’enfants accusées de racisme

Temps de lecture : 2 minutes

L’association World Population Balance a affiché au Canada et aux États-Unis des publicités demandant aux gens de faire moins d’enfants. Ces messages ont provoqué un tollé, notamment parce qu’ils sont accusés d’être racistes car ils renforceraient le stéréotype voulant que les familles noires font plus d’enfants que les autres.

pub moins d'enfants

A Vancouver, au Canada, des publicités sont apparues pour demander aux gens de faire moins d’enfants. Elles ont été diffusées par l’association World Population Balance à l’origine de la campagne “One Planet One Child” (“Une planète, un enfant” en français), qui a également lieu aux États-Unis.

Faire moins d’enfants pour protéger la planète

Sur les panneaux, on peut lire des slogans comme “la conservation commence par la contraception”, “le plus beau cadeau que vous pouvez faire à un enfant est de ne pas en avoir un autre”, ou encore voir des images de familles heureuses avec la phrase “nous avons choisi d’en avoir un seul”.

L’idée est d’encourager les gens à faire moins d’enfants pour lutter contre la surpopulation et, par là, le réchauffement climatique. Dans un communiqué, le directeur exécutif de l’association, David Gardner, explique que la campagne One Planet One Child a pour objectif de “célébrer et de remercier les gens qui prennent la décision d’avoir une petite famille” et non de “dicter les choix de chacun”.

Une campagne qui fait polémique

Cette campagne de publicité pose problème pour plusieurs raisons, à commencer par le fait que son message a été démenti par des données scientifiques, comme le rapporte le Huffington Post Canadien. Ainsi, des études ont démontré que la croissance de la population était le facteur le moins important dans le changement climatique, bien loin des industries polluantes.

L’autre problème est que de nombreuses personnes ont dénoncé sur les réseaux sociaux le fait que cette campagne était eugéniste, c’est-à-dire qu’elle promouvait des méthodes qui, supposément, amélioreraient l’espèce en humaine en ne permettant qu’à certaines personnes, perçues comme des “élites” d’un point de vue physique et intellectuel, à avoir des enfants.

D’autres estiment aussi que One Planet One Child est une campagne raciste, notamment parce que la croissance de la population est plus forte dans les pays en voie de développement. Un argument qui est appuyé par le fait que c’est la photo d’un bébé noir qui a été choisie pour illustrer l’affiche avec le slogan “le plus beau cadeau que vous pouvez faire à un enfant est de ne pas en avoir un autre”, ce qui renforce le stéréotype voulant que les familles noires font plus d’enfants que les autres.

Magic Maman

1 Commentaire

  1. J’avais vu un truc comme ça, c’était à Maurice, en 1974.

    Il y était représenté l’île débordant de monde, avec quelques uns tombants forcément à la mer. Je me souviens que mon père avait pris ça en photo. Il était chiant mon père, il ne faisait que des diapositives, aujourd’hui c’est le souk, je dois toutes les passer à la machine, c’est long. Et question Maurice je n’en ai encore tiré qu’une ou deux.

    C’était du sérieux Maurice, nul n’y pouvait entrer comme ça sur sa bonne mine, tout était contrôlé:

    https://uploads.disquscdn.com/images/d588ac837ecc69d0de8d65b0689282ea1876707d943c20739d3f6f986cc9a883.jpg

    Chemin faisant dans mes recherches, je viens de me rendre compte que j’en avais une belle, à Karachi, là c’était en 1975, la piste de l’aéroport de Karachi, avec un service d’ordre au top, pas le droit de prendre une photo:

    https://uploads.disquscdn.com/images/c13acf9746559cd57c10b0ce7c27f5fa5d1c4d1e2e990f25e612818d3838d317.jpg

Les commentaires sont fermés.