Dijon (21) : 3 apprentis cuisiniers congolais tuent 2 chèvres et les font cuire lors d’un barbecue, dans la cour de leur immeuble

Deux hommes ont été interpellés samedi à Dijon (Côte-d’Or) pour avoir fait un barbecue dans un immeuble. Il leur est tout à la fois reproché une violation du couvre-feu mis en place en raison de la pandémie de Covid-19 et la manière dont ils ont traité les deux bêtes.

Ils ont été appréhendés vers 23h30 après que des voisins ont alerté les forces de l’ordre. Originaires de la République démocratique du Congo, ils sont âgés de 21 ans, 30 ans et 49 ans.

Plus tôt dans la journée ils ont acheté deux chèvres ailleurs dans le département. Sur le chemin du retour, ils les ont tuées et dépecées dans un champ, à 18 heures, au moment de l’entrée en vigueur du couvre-feu.

A l’arrivée des forces de l’ordre dans la soirée, ils étaient en train de manger les animaux lors d’un barbecue improvisé dans la cour de leur immeuble. Outre l’amende pour non-respect du couvre-feu, ils risquent six mois de prison pour ne pas avoir été assez précautionneux lors de l’abattage des bêtes par rapport aux questions de souffrance animale.

France bleu

3 thoughts on “Dijon (21) : 3 apprentis cuisiniers congolais tuent 2 chèvres et les font cuire lors d’un barbecue, dans la cour de leur immeuble

  • Avatar

    Il est où le problème?

    Visiblement ils avaient acheté leur viande, c’est mieux que de la voler comme c’est si souvent le cas, pis allez trouver de la chèvre au super marché… c’est comme le pangolin, c’est pas en rayon par chez-nous.

    • Avatar

      Le pangolin, pauvre bête, accusé d’avoir transporté le super virus chinois, pour une fois que ce peuple de niakwés fait un truc qui dure en plus…. pas gentils les froncés.

Commentaires fermés.