Dix milliards de la Banque Mondiale pour financer les secteurs d’eau et d’électricité en Centrafrique

RCA: des coupures d`électricité de plus en plus courantes à Bangui

Le Directeur de cabinet du ministère du Développement de l’Energie et des Ressources d’Hydrauliques, Alain-Fidel Kolongato-Gbadou a indiqué mercredi 17 mars 2021 à Bambari, une ville située au centre de Centrafrique à près de 400 km de Bangui, qu’un don de la Banque Mondiale d’un montant 20 millions de dollars américains soit dix milliards de F.CFA, pour financer la mise en œuvre des projets dans les secteurs de l’eau et de l’électricité, dans certaines villes des provinces à l’occurrence Bambari et Berberati.

Le lancement des travaux de ce projet d’amélioration des services d’eau et d’électricité (PASEEL), de réhabilitation des infrastructures d’alimentation en eau potable et de la construction du réseau de distribution de l’électricité dans la ville de Bambari, s’est déroulé en présence des autorités politiques, administratives, les notables de ladite ville et le Coordonnateur du PASEEL, Blaise Bangui-Toumba.

Alain-Fidel Kolongato a expliqué que pour la composante eau qui concerne la ville de Bambari, le montant exact est de 1.126. 471. 074 F.CFA, et la durée d’exécution est de 12 mois. Les travaux consistent à la réhabilitation des infrastructures de la société de distribution d’eau en Centrafrique (SODECA), en vue de la fourniture d’eau potable à la population de Bambari.

« Pour le secteur de l’énergie, le contrat a été signé pour un montant de 1. 077. 918. 890 F.CFA. C’est le marché de construction simultané d’un réseau de distribution dans les villes de Bambari et Berberati, dont la durée des travaux est fixée à huit mois », a-t-il exposé.

Selon lui, la ville de Bambari sera dotée d’un mini central solaire de 800 KVA, couplée à un groupe électrogène de 90 KVA, constituant ainsi une première centrale hybride de la République Centrafricaine.

Le Directeur de cabinet a réitéré que cette solution permettra d’améliorer la fourniture d’accès à l’électricité le jour comme la nuit dans la ville de Bambari.

Alain-Fidel Kolongato-Gbadou a exhorté la population de Bambari à fournir assistance, protection et efficacité aux entreprises en charge d’exécution de ces travaux, afin de bénéficier dans les meilleurs délais des retombées de ce projet.

Il convient de rappeler que les projets de développement des infrastructures d’eau potable et d’électricité sont une conception des projets que la Banque Mondiale compte financer sa duplication dans neuf autres villes de la République Centrafricaine dans un avenir très proche.