DONALD TRUMP TACLE LAURENE POWELL LA VEUVE DE STEEVE JOBS

https://nypost.com/2020/09/06/trump-rips-laurene-powell-jobs-in-latest-attack-on-the-atlantic/

Temps de lecture : 2 minutes

La veuve de Steeve Jobs, Laurene Powell a donné au moins 500 000 dollars cette année pour la campagne de Joe Biden, par ailleurs elle détient une participation majoritaire dans le mensuel culturel “The Atlantic”.

Le président Trump a suggéré dimanche que le fondateur d’Apple, Steve Jobs ne serait pas très content que sa veuve ait «gaspillé de l’argent», dans le mensuel “The Atlantic”.

Il s’agit du magazine dans lequel ont été révélés les propos supposés du président, dénigrant les anciens combattants.

“Steve Jobs ne serait pas heureux que sa femme gaspille l’argent qu’il lui a laissé dans un magazine en faillite de la gauche radicale, qui est dirigé par un escroc (Goldberg), et qui ne fait que cracher des FAUSES NOUVELLES ET DE LA HAINE”, a écrit le président sur Twitter , faisant référence à Jeffrey Goldberg., l’éditeur de la publication qui a écrit l’article en question. 

Laurene Powell détient une participation majoritaire dans cette publication.

Trump a relayé un tweet de Charlie Kirk, le fondateur du site Web conservateur Turning Point USA, indiquant que la veuve de Steeve Job avait fait un don à la campagne présidentielle 2020 de l’ancien vice-président Joe Biden.

«La veuve de Steve Jobs – Laurene Powell Jobs a donné au moins 500 000 $ à la campagne de Joe Biden cette année. Savez-vous qui détient une participation majoritaire dans l’Atlantique? Laurene Powell Jobs », a déclaré Kirk dans son tweet.

Goldberg avait rapporté dans son article de jeudi dernier que Trump avait qualifié les marines tués pendant la Première Guerre mondiale et enterrés dans un cimetière à l’extérieur de Paris de «perdants».

Trump aurait également qualifié les 1800 marines qui sont morts dans la bataille de Belleau Wood de “crétins” pour avoir été tués.

Trump et la Maison Blanche ont nié avec véhémence les allégations .

“Ce ne sont que des fausses nouvelles rendues nécessaires par les échecs des démocrates et leur jalousie, il s’agit d’une tentative honteuse d’influencer les élections de 2020!”, A déclaré Trump.

Powell Jobs détient une part majoritaire du magazine par l’intermédiaire de l’Emerson Collective, une organisation qu’elle dirige.

Elle fait partie des titans de la technologie de la Silicon Valley qui soutiennent la course à la présidence de Joe Biden, y compris le co-fondateur de Facebook Dustin Moskovitz et le fondateur de Zynga Mark Pincus.

2 Commentaires

  1. Ahah il est bon ce Donald.
    Il est très bon.
    Ça boxe et punch à tout va cette bande de pourris qui veut lui nuire.

Les commentaires sont fermés.