Écosse : Un ancien acteur porno homosexuel, candidat pour devenir député, fait désormais l’apologie de la famille contre “l’endoctrinement gay”

Le public gay le connaît sous le nom de Logan McCree, mais sur les affiches électorale, c’est Philipp Tanzer. À 43 ans, l’ancien acteur porno gay espère devenir député au parlement écossais en mai. Et il est candidat derrière le Parti… de la famille écossaise. Un parti qui soutient des mesures ouvertement LGBTphobes que l’ancien acteur de Raging Stallion approuve.

“Je ne savais pas véritablement où j’allais”

Après avoir remporté le concours de Mister cuir en Allemagne en 2004, il a quitté l’industrie du porno et il est devenu pompier. Il raconte, dans une interview avoir eu une “idée négative” de l’industrie du porno mais qu’il l’a rejoint parce qu’il “avait besoin d’argent”.

“L’une des principales raisons pour moi de représenter le Parti de la famille écossaise a été mon expérience et l’envie d’aider les gens d’apprendre de cela, dit-il. Le Parti de la famille écossaise représente au mieux ce que je pense de la vie et de la société“. Alors qu’il s’est identifié en tant que gay jusqu’à ses 32 ans, il se déclare aujourd’hui hétéro et est en couple avec une femme. “Lorsque j’étais jeune, je ne savais pas véritablement où j’allais. Pendant 32 ans, j’ai été poussé de m’identifier à quelque chose que je n’étais pas”, assure-t-il onze ans plus tard.

“L’endoctrinement gay”

Dans un livestream pour son parti, il insiste pour dire qu’il “ne déteste pas et de manque pas de respect” à la communauté LGBTQI+. Il dit approuver totalement la volonté du parti de “retirer l’endoctrinement (sic) gay et d’identité de genre de l’école”. Mais il assure aussi que le système éducatif du Royaume-Uni “force à un mode de vie LGBT+ et à la pornographie aux enfants”. Lui même dit avoir rencontré une femme parce qu’il a ressenti qu’il “manquait” quelque chose dans sa vie.

Le parti de la famille écossaise assure que les enfants devraient être éduqués par “maman et papa”, pour qu’ils aient accès à des modèles masculins et féminin. Il s’oppose à un durcissement des crimes de haine et à l’interdiction des “thérapies de conversion“.

Daily Mail