En même temps…

Temps de lecture : < 1 minute

Une “colocation multiculturelle et solidaire” au coeur du 1er arrondissement de Paris.

Ce logement social est à 5 minutes du Louvre et coûte moins de 250 euros par mois : voici comment 25 jeunes, français et réfugiés, ont investi un immeuble vide pour y créer une colocation mixte.

Marie, 73 ans à la rue, pour un HLM.

Marie, 73 ans, dort dans sa voiture depuis plus d’un an. Cela fait seize ans qu’elle attend un HLM à Puteaux.

Merci à Knut.

4 Commentaires

  1. 7% de logements sociaux oui, mais pour les élus et les copains de la mairie de Paris…
    Bon, quand c’est l’Alvarium et le Bastion social, on les fait “gicler” afin de poursuivre les valeurs de la République…

    Et rappelez-vous, le squatt de gauchistes “dandys” ça évite de couter du blé aux contribuables et c’est avec la bénédiction des proprios…bon la Mairie de Paris ou autre organisme de merde…ce ne sont pas les appartements de Brossat ou Hidalgo. Faut pas déconner non plus.

  2. On sait bien qui occupe les HLM de Puteaux.
    Ce sont les mêmes qu’à Nanterre, à Suresnes, à Rueil…
    Ou leurs cousins.

  3. De rien.

    Ca m’a tellement fait sortir de mes gonds, je ne pouvais pas ne pas partager.

    C’est une honte qu’on puisse voir de telles choses dans notre pays.

Les commentaires sont fermés.