En période de ramadan, les policiers vivent très mal ce deux poids deux mesures entre citoyens musulmans et non musulmans

Philippe Payri, secrétaire de la zone sud pour la Fédération professionnelle indépendante de la police, explique les dessous des consignes de tolérance données par certaines préfectures aux policiers vis-à-vis des musulmans s’affranchissant du couvre-feu.

  • Les policiers ont-ils reçu des instructions particulières pour le mois de ramadan ?
  • Que signifie faire “preuve de tolérance” pour les forces de l’ordre ?
  • Qui donne ces ordres ?
  • Et c’est la première fois qu’une telle demande est effectuée ?

L’article complet: Boulevard Voltaire